Ernest Hemingway



Ernest Hemingway à Cuba

Ernest Hemingway à CubaErnest Hemingway, bien qu'américain, n'appartient pas aux yeux des Cubains aux yankees et autres impérialistes régulièrement dénoncés à La Havane.

Il aimait la littérature, mais aussi la fête et l'alcool, trois passions auxquelles il s'adonna sans réserve dans le périmètre magique de la vieille Havane. La capitale cultive le souvenir de ces escapades, Hemingway est entré dans la légende.
ERNEST HEMINGWAY (1899 – 1961)

Cojimar

Un monument en bord de mer, dans le petit port de Cojimar, est consacré à l'écrivain-pêcheur, Rebaptisé Marina Hemingway, le port sert maintenant de base aux compétitions de pêche au gros. Le romancier amateur de marlins est également présent de l'autre côté de La Havane: à Cojimar, le petit port de pêche où vivait Gregorio Fuentes, qui fut son inspiration pour le héros du "Vieil Homme et la Mer" qui lui valut son prix Nobel. Sa maison de San Francisco de Paula, une petite ville à une quinzaine de kilomètres de la capitale cubaine, est devenue un musée.
Les fidèles d'Hemingway peuvent encore hanter ses lieux de prédilection dans la vieille Havane, du bar " Floridita "à celui de " La Bodeguita del medio " en passant par l'hôtel Ambos Mundos où il séjourna dans les années 30.

Le Floridita

Sur les pas d'Hemingway à Cuba

Le Floridita - La HavaneHemingway passait tous les jours prendre son mojito. C'est un symbole de l'amitié entre nos deux peuples", ajoute le barman, face à une peinture murale où le romancier trinque avec le poète cubain Nicolas Guillen, sur fond de drapeaux des deux pays, qui ont rompu leurs relations diplomatiques en 1961.


Le FloriditaUn peu plus haut dans la vieille ville, le Floridita honore l'écrivain avec une statue de lui, accoudé au bar où un daïquiri spécial lui avait été dédié: sans sucre, mais avec double ration de rhum... Non loin de la Finca, la Marina Barlovento servait de point de départ au romancier. C'est là, en mai 1960, qu'il fit la connaissance du jeune Fidel Castro, qui venait de prendre le pouvoir à Cuba.

Cuba, la Finca vigia

Ernest Hemingway à la Finca vigia

Le vieil homme et la mer

Le Nobel de littérature dédié au peuple cubain

Bibliographie - Le vieil homme et la merSantiago, un vieux pêcheur cubain n'a ferré aucun poisson depuis quatre-vingt-quatre jours. Laissant son jeune ami Manolin, le seul qui croit toujours en lui, il décide de partir en mer, très loin sur le Gulf Stream, en quête de la prise qui lui vaudra à nouveau l'estime de ses pairs. Loin des côtes, sa ligne se tend enfin. La chance serait-elle de retour ? Santiago réalise très vite qu'il s'agit là d'une prise hors du commun. Toute la nuit, il se laisse entraîner dans l'espoir de l'épuiser. Le second jour, son adversaire, remontant des eaux sombres de la mer, se révèle enfin à lui. Un gigantesque espadon, tel qu'il n'en a jamais vu, jaillit devant lui dans toute sa splendeur. Les espoirs et les craintes du vieil homme se confirment. Il savait déjà que la bataille serait longue, il sait maintenant qu'il y aura un seul gagnant. Le poisson replonge aussitôt comme s'il n'était venu que pour lui lancer un défi...

En 1954 il recoit le Prix Nobel de la littérature et le dédie au peuple cubain. L’écrivain qui avait l’habitude de s’habiller avec une “guayabera”, une chemise cubaine, ne cachait jamais son admiration.”

Après tant de temps dans ce pays je me considère comme un cubain

Ernest Hemingway



Rencontre historique avec Castro

La rencontre historique entre Ernest Hemingway et Fidel Castro eu lieu le dimanche 15 mai 1960. Une poignée de main unissait deux personnes qui s’admiraient mutuellement. “Je n’ai jamais lu quelque chose d’aussi merveilleux que Le vieil homme et la mer”, a commenté Fidel Castro, pour qui ses livres furent une source de connaissances historiques et géographiques.
Fidel Castro affirma que Pour qui sonne le glas eu une grande influence dans une étape de sa vie quand il cherchait une sortie à une situation compliquée dans l’ile.

La Vigia

Le refuge de l'écrivain

La VigiaErnest Hemingway, vint à Cuba en 1932 pour participer à un tournoi de pêche à l’espadon. Ses visites se firent fréquentes. A son retour de la guerre civile espagnole, il s’établit pour quelque temps à l’hôtel havanais Ambos Mundos. En avril 1939, il loua La Vigia, puis l’acheta le 28 décembre 1940. En 1943, il emmena vivre dans cette résidence sa quatrième épouse, Mary Welsh, avec qui La Vigia devint le refuge par excellence de l’écrivain. Il y demeura jusqu’en 1960, date de son dernier séjour à Cuba.
La Vigia - Interieur"La Vigia", une grande maison blanche sur une colline où il vécut 22 ans, Devenue le musée Hemingway après avoir été léguée par sa veuve Mary Welsh au gouvernement cubain en 1961 après le suicide de l'écrivain, la " Finca Vigia " a été préservée en l'état jusque dans les moindres détails. Le temps semble s'y être arrêté. On y voit sa machine à écrire , sur laquelle il écrivait debout dès l'aube, mais aussi ses trophés de chasse (des têtes d'impalas, d'antilopes et de buffles empaillées), ramenés d'Afrique par l'écrivain. Les murs sont ornés d'affiches de corridas espagnoles des années 30. On peut voir aussi son uniforme de correspondant de guerre, des cadavres de bouteilles de whisky et même la liste de ses pesées quotidiennes annotée avec soin.

Stars à Cuba

Des amis illustres comme Ava Gardner, Gary Cooper, Ingrid Bergman...

La Vigia, interieurDepuis près de 20 ans, Elisa Perez Fernandez raconte aux visiteurs les habitudes quotidiennes d'Hemingway, détaille ses problèmes de santé : " Il avait mal au dos, souffrait d'un diabète et avait un cancer de la peau ".
Elle évoque aussi ses invités (les célèbres toréros espagnols Dominguez et Ordonez) et parle avec tendresse de ses quatres chiens, dont les tombes s'alignent dans le jardin. Elle avoue n'avoir jamais lu en entier un seul livre d'Hemingway, mais connaît par coeur les titres de sa bibliothèque, dont ceux des éditions originales traduites en plusieurs langues et ceux de sa collection de près d'un millier de disques.

Le musée Hemingway à Cuba

La vigia et Le pilar

Le PilarLe musée abrite également le bateau de l'écrivain, El Pilar, sur lequel il partait pêcher avec son fidèle capitaine Gregoria Fuentes, qui servit de modèle au héros du livre qui lui valut le prix Nobel en 1954, Le vieil homme et la mer. Centenaire depuis quelques jours, Fuentes vit toujours dans sa petite maison de Cojimar, entouré de photos de l'écrivain. Il ne manque pas une occasion de parler de "Papa", comme était affectueusement surnommé Hemingway. Celui que l'écrivain avait décrit en disant que ses " yeux étaient de la couleur de la mer, gais et invaincus " reconnait que depuis la mort de l'écrivain il n'a jamais voulu reprendre la mer. Son livre d'or est régulièrement rempli de commentaires écrits par des visiteurs du monde entier. Les pages sont ensuite remises au Musée " La Vigia ", " pour que Fidel puisse les voir ", précise-t-il.

Concours a Key West

Le meilleur sosie d'Ernest Hemingway

Concours de sosiesC'est en Floride, dans la ville de Key West, que s'est tenu le concours annuel du "meilleur sosie d'Ernest Hemingway". Pour la 31e fois, 121 candidats venus des quatre coins du monde se sont rendus dans au "Sloppy Joe", l'un des bars préférés de l'auteur américain. L'enjeu? Coller au plus prêt au portrait d'Hemingway réalisé en 1957 par le photographe Yousuf Karsh.

Hemingway par Yousuf Karsh

Yousuf Karsh - Ernest Hemingway, 1957, © Yousuf Karsh
Ernest Hemingway, 1957, © Yousuf Karsh Il est le photographe des personnalités marquantes de son époque, et fit ainsi le portrait d'environ 11 000 vedettes dans tous les domaines, politique, artistique, scientifique et autres jusqu'à sa retraite en 1992.


Actualités concerts

Le Cocktail Hemingway

Le daïquiri

La légende veut que le Daïquiri, à base de rhum blanc, de sucre raffiné, de citron vert et de glace pilée, ait été inventé par Hemingway et Constantino Ribalaigua propriétaire du Floridita. Hemingway le buvait double et sans sucre, variante qu'il avait baptisé " Papa's Special ".

Bar FloriditaC'est au Floridita qu'il établit son propre record, quinze cocktails dans la même soirée.
Il ne voulut se séparer du Floridita et de son Daiquiri. Il arrivait chaque matin aux environs de 10 heures. Il s'installait sur son tabouret, et il demandait à son chauffeur de lui acheter le journal au Plaza Hôtel à cent mètres du Floridita.

Le vieil Homme et la mer

Adaptations Cinéma

Le vieil homme et la mer - FilmsLe vieil homme et la mer(1958)
de John Sturges, avec Spencer Tracy
The Old Man and the Sea
(TV 1990) De Jud Taylor Avec Anthony Quinn.
- Alexandre Petrov The Old Man and the Sea© 1999 Productions Pascal Blais inc., Imagica Corp., Panorama Film Studio of Yaroslavl. Animation réalisée avec de la peinture à l'huile.

Le vieil homme et la mer d' Ernest Hemingway

Le vieil homme et la mer, Ce roman d'Ernest Hemingway a été publié en 1952 sous le titre The Old Man and the Sea. Ernest Hemingway obtiendra, en 1954, le prix Nobel de littérature.

Il y a 50 ans, la mort d'Hemingway

Le sang est plus épais que l'encreDans ce roman-hommage à Hemingway, Jim, la quarantaine passablement désabusée et un rien cynique, joue le rôle du "double" moderne du grand Ernest.

Hemingway La vie et ailleurs

Au-delà des clichés

Hemingway La vie et ailleursDe l'enfant au vieil homme, l'écrivain américain, disparu le 1er juillet 1961, apparaît en majesté dans un superbe album de photos qui le révèlent sous un autre jour. Un roman à l'ombre de "papa"

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

- Toute la musique cubaine.

Cuba sur les pas d'Ernest Hemingway

Ernest Hemingway, lauréat du Prix Nobel de littérature et du Prix Pulitzer, écrivain mythique de par son oeuvre autant que par sa vie. Il a en effet dû vivre avec le suicide de son père, la participation à trois guerres et la dissolution de trois mariages pour écrire ce que d'aucun considère aujourd'hui comme des chefs d'oeuvre : Le Soleil se lève aussi, L'adieu aux armes, Les neiges du Kilimandjaro, Pour qui sonne le glas et bien entendu Le vieil homme et la mer. Découvrez les principaux lieux de la capitale cubaine où l’illustre écrivain américain a laissé son empreinte. Ernest Hemingway eu un réel coup de foudre pour la ville de La Havane dès son premier séjour sur l’ile de Cuba dans les années 30.

50 ans de révolution cubaine

Il était l'un des plus expérimentés parmi les vegueros privés, qui avait amené la production de la cape à un haut niveau de perfection.

Rechercher - Livres