Cubalatina
Recherchez
HISTOIRE DE CUBA - PERSONNAGES DE CUBA

Ernest Hemingway

Hemingway, un américain à Cuba

Ernest Hemingway

<< Retour

Hemingway à Cuba

La vie d'Hemingway a été une aventure, une prise de risques permanente qui s'est achevée dans la tragédie: miné par une dépression, soigné aux électrochocs, dévoré par son propre succès, il se suicide le 2 juillet 1961 d'une balle dans la tête. Dans Portrait de l'artiste en guerrier blessé, Jérôme Charyn écrit: "De Paris à Key West, de Madrid à Cuba, cet homme qui aimait chasser les mots exorcisa sa mort toute sa vie (...). Il n'y a pas un écrivain postérieur à Hemingway qui n'ait appris de lui.

Il a changé notre style, notre manière de considérer les archipels de mots et les espaces blancs infinis qui les entourent". Il fût aussi entourer de nombreuses femmes dont Agnès von Kurowsky, Elizabeth Richardson, qu'il épouse en septembre 21, Pauline Pfeiffer, avec qui il se remarie en 27, la journaliste Martha Gellhorn, rencontrée durant la guerre civile espagnole, Mary Welsh, qu'il connaît pendant les bombardements de Londres, Adriana Ivancich, sa muse âgée de 19 ans...

Ernest Hemingway Bibliographie...>

Tout les livres d'Ernest Hemingway >
Bookmark and Share
Hemingway à Cuba
Gérard de Cortanze

Editeur : Gallimard Collection : Folio Genre : Roman


Le Cocktail " Hemingway "
2/4 de rhum, 1/4 de jus de citron, 1/4 de jus de pamplemousse, un trait de liqueur de cerise.

Le daïquiri
DaïquiriLa légende veut que le daïquiri, à base de rhum blanc, de sucre raffiné, de citron vert et de glace pilée, ait été inventé par Hemingway et Constantino Ribalaigua propriétaire du Floridita. Hemingway le buvait double et sans sucre, variante qu'il avait baptisé " Papa's Special ".

C'est au Floridita qu'il établit son propre record, quinze cocktails dans la même soirée.
Il ne voulut ou ne put se séparer du Floridita et de son Daiquiri. Il arrivait chaque matin aux environs de 10 heures. Il s'installait sur son tabouret, le numéro un au coins du bar. Il demandait à son chauffeur de lui acheter le journal au Plaza Hôtel à cent mètres du Floridita.

Le Daiquiri Floridita
Emilio Gonzälez, un cantinero (barman), d'origine espagnole, qui introduisit la recette de ce cocktail à La Havane au Plaza Hotel. celui qui l'a immortalisée fût le cantinero Constantino Ribalaigua Vert - El Grande Constante - dans le bar où il travaillait, "El Floridita" qui fut plus tard surnomé "La Cuna del Daiquiri" (le Berceau du Daiquiri).
Site du Floridita : www.floridita-cuba.com