Bebo Valdes



Une élégance rare

Il y a seulement quelques années, peu de gens - en dehors des aficionados - connaissaient Bebo Valdés, cette légende vivante, dernier d'une génération qui, de Rubén Gonzâlez à Frank Emilio Flynn, a offert ses heures de gloire au piano cubain. Exilé depuis les années 196o à Stockholm, celui qui a donné naissance au latin jazz, celui dont la fluidité du jeu charrie toutes les richesses d'une vie passée à honorer musiques afro-cubaines, jazz et classique avait sombré dans l'oubli. Jusqu'à Calle 54, le film de Fernando Trueba, jusqu'au phénomène Buena Vista Social Club. Depuis, le pianiste de génie a renoué avec le succès et ses récompenses : Grammy Awards, concerts, album avec le chanteur de flamenco El Cigala...

Découvrez la discographie de Bebo Valdes >>

MySHOP Cubalatina

Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

- Toute la musique cubaine.