Miguel 'Anga' Diaz, Echu Mingua



Maître Percussionniste Cubain

Carlos Patato ValdésMaître Percussionniste Cubain, Miguel 'Anga' Diaz était un musicien exceptionnel, d'un incroyable savoir et d'une grande dextérité. Connu pour ses remarquables solos et pour ses multiples inventions congas/percussions, Anga avait enregistré et tourné avec Irakere, Steve Colman, Roy Hargrove, Afro Cuban All stars, Danilo Perez, Ruben Gonzalez, David Sanchez et beaucoup d'autres...

Jazz Descargas

Né à Cuba en 1961, décédé à Barcelone le 9 août 2006, à l’âge de 45 ans. Anga Diaz étudie la musique à partir de l'âge de dix ans et obtient une bourse pour étudier la percussion à l'École Nationale de la Havane. Là il reçoit une formation musicale complète et étudie les tambours et les percussions classiques. Toujours étudiant, on lui demande d'enregistrer les bandes sonores de plusieurs films avec Josa Maria Vitier. Par la suite, il fait partie de l'ensemble de Joaquin Betancourt, "Opus 13", avec lequel, au fil des années, il effectue de nombreuses tournées dans le monde entier.

Echu Minga

En 2005, sort "Echu Minga", le CD solo de Anga Díaz qu'ils préparaient depuis des années, intitulé d'après son nom dans la santería. Manuel Mendive, le peintre du monde des orishas signe la pochette. Un CD de maturité très remarqué. Dans le monde de la santería Echu, appelé aussi Elegua, est un oricha qui ouvre les chemins. Echu Mingua semble en effet tracer des chemins futurs pour ceux qui suivront les pas d'Anga.

Festival international de Jazz de la Havane

Anga DiazL'UNEAC (Union nationale des écrivains et des artistes cubains) lui décerne le Prix de Meilleur Instrumentiste, et en 1986 il est élu "Révélation de l'Année" au Festival international de Jazz de la Havane. En 1987, il est invité par le Maestro Chucho Valdes à se joindre à l'ensemble prestigieux "Irakere". Il joue avec le groupe pendant sept ans, et participe aux plus grands festivals de jazz. En 1994 il devient musicien indépendant ; il donne de nombreux concerts, effectue des enregistrements et enseigne dans des master-classes organisées par différentes écoles et universités (les Ateliers d'Été de l'Université de Stanford en Californie, l'Université de Banff au Canada…).
Il joue, tourne et enregistre avec de grands musiciens :
Roy Hargrove, Steve Coleman, Gonzalo Rubalcaba, Danilo Perez, Paquito D'Rivera, Buster Williams, David Sanchez, et Stafford James.

Irakere

Latin PercussionEn plus de ses nombreux CD enregistrés avec le groupe Irakere, en 1994 il sort son premier album solo, avec le concours de Tata Guines et de plusieurs vedettes de la musique cubaine. Ce CD remporte le Prix EGREM du "Meilleur Disque de l'Année 1995". En 1997, avec Roy Hargrove et "Crisol", il remporte un Grammy Award.
Anga se consacraist à des concerts et à des enregistrements de jazz et de musique afro-cubaine, mais il explora également le monde des disc-jockeys et de la musique électronique, son objectif étant de mêler ses racines cubaines avec les sons d'aujourd'hui.

Percussions Afro-cubaines

Congas

CongasAnga nous montre nous montre sur une video , avec un regard très éclairé, l'avenir des congas. A travers une méthodologie basée sur le traditionnel, il explique plusieurs de ses méthodes qu'il utilise pour développer ses "patterns", riffs et solos. Dans la partie Marcha, Guaguanco et Soloing, Anga révèle ses incomparables patterns et variations sur cinq congas. Les interprétations en duo avec le virtuose pianiste Cubain Gabriel Hernandez aident a illustrer les idées d'Anga lorsqu'il détaille ses phrases solos, en jouant chacune d'elles lentement et en expliquant l'origine de chaque riff.
"Quand tu prends un solo, tu exprimes tout ce que tu as emmagasiné lors de tes voyages, ou les disques que tu as écoutés, tout ce que tu as appris. Lorsque j'ai enregistré la vidéo, je revenais tout juste d'une tournée de trois semaines en Inde avec Steve Coleman. Ce sont les émotions que j'ai ressenties lors de ces rencontres qui m'ont donné l'idée d'incorporer une phrase de tabla dans le solo de la vidéo. Ce qui fait le solo, c'est ce que tu as en toi à ce moment-là. Si tu écoutes Giovanni Hidalgo jouer, tu vas entendre des rythmes haïtiens, africains ou d'autres qu'il a inventés ou cherchés, et cela forme un tout qui ressort lorsqu'il joue. Dans la vidéo, j'ai différencié trois parties pour ceux qui ne savent pas encore faire de solo, pour les aider à construire leur travail à partir d'un fil conducteur. On peut commencer à travailler de cette manière puis, avec le temps, on devient plus spontané.

Mixing Styles

Anga DiazDans une partie très originale appelée "Mixing Styles", Anga joue en "overdubs" trois parties différentes, mixant le funk avec les rythmes Cubains connus sous le nom de Pilon et Batumbata. Il nous montre également, comment les congas peuvent apporter une touche "naturelle", aux musiques nouvelles du type Jungle, Drum'n'bass. Il illustre cette approche en duo avec DJ Gilb-R. On pourrait s'étonner de cette approche des percussions cubaines avec un DJ, mais lorsque l'on demande à Anga pourquoi il effectue ce choix, il répond : "Je n'ai pas choisi n'importe quel DJ ! Je l'ai choisi parce qu'il est avant tout musicien. Il connaît les rythmes afro-cubains et possède une très bonne oreille.

Percussion cubaine

La percussion ne se réduit pas seulement à des rythmes, c'est de la musique !

Les rythmes traditionnels ont été montrés dans de nombreuses vidéos. Ce que je voulais faire, c'est démontrer qu'avec la percussion cubaine, on peut tout jouer.

Un percussionniste est d'abord un musicien qui doit savoir tout jouer et pas seulement la salsa. La percussion ne se réduit pas seulement à des rythmes, c'est de la musique !" . Enfin en trio avec Dj Gilb-r aux platines et Gabriel Hernandez au piano, Anga crée un phénoménal déroulement rythmique à base d'improvisations sur son Set Cubano : congas jouées aux mains, cloches jouées aux pieds et parties de batteries jouées en overdub.


Percussions afro-cubaines

Discographie Anga Diaz

    Echu Mingua, L.H. & Paris 2000-2001, World Circuit In " Pasaporte", L.H. 1994, Egrem - Pasaporte : le passage de témoin de "Tata" à Angá, avec la complicité de "Maraca"

    Dans le projet de Jesús Alemañy's « ¡ Cubanismo ! » se côtoient Tata Güines & « Angá » Díaz aux congas, Emilio Del Monte aux timbalès, Alfredo Rodriguez au piano (dont c'est le premier enregistrement à Cuba) et un jeune prodige au bongo : Julián Oviedo. Orlando "Maraca" Valle est aussi présent dans le studio havanais.

Jazz Descargas - The Conga Kings

The Conga Kings

Album The Conga Kings

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Les Maîtres des percussions

Conga KingsTrois des plus grands percussionnistes cubains réunis pour une vraie fête de rythmes cubains : Patato, Candido et Giovanni Hidalgo ! The Congas Kings, tout simplement trois mages au sommet de leur forme !

Maracas

maracasLes Indiens des Antilles les utilisaient déjà dans leur musique. Elles marchent par paire. Fabriquées traditionnellement avec le tronc sec d’une calebasse, on utilise à présent toutes sortes de matériaux, dont le cuir. Elles sont remplies de graines ou de petites boules qui, lorsqu’on les secoue en agitant le manche, produisent le son.

Timbales

Conga KingsIl est formé de deux tambours dont les peaux sont calées sur une structure métallique posée sur un trépied et tendues à l’aide de clés. Il est issu de la paila, et plus loin encore du timpani. Le plus grand (et le plus grave) des tambours est appelé hembra (femelle), le plus petit (et le plus aigu) macho. On les frappe avec des baguettes. Pour les montunos et les mambos, on leur rajoute une petite clochette. Il a fait son apparition dans les charangas pour devenir, beaucoup plus tard, un instrument essentiel des groupes de salsa.