NOTRE SELECTION DE LIVRES SUR CUBA

Guides, Récits, Romans

Cuba Graphique

Livres sur Cuba


Cuba Graphique

Notre sélection de livres sur Amazon.fr >>
Cuba Graphique
Beaux Arts,
Editeur : Thames & hudson
Auteur : Dawson



Guide du Routard Cuba (Broché)
Editeur : Hachette

Assister aux répétitions de la Tumba Francesa à Santiago, fumer le cigare dans une plantation ou emprunter le tortillard Hershey entre La Havane et Matanzas… autant d’expériences inoubliables.

Et puis le routard Cuba c’est toujours :
– des adresses souvent introuvables ailleurs : loger en casas particulares, manger et sortir à bon prix...
– des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus
– des infos remises à jour chaque année
– 38 cartes et plans détaillés de La Havane et de l’île

Paris, Hachette, 2009. 480 pages, 19,2 x 11,5 cm.

Mère Cuba (Broché)
Wendy GUERRA

Elle donne ainsi à entendre le son de cette époque cruciale et y dresse notamment le portrait de Celia Sanchez, cette héroïne révolutionnaire que Castro a aimée et trahie. Mère Cuba, dans la lignée de Tout le monde s'en va, nous immerge dans le coeur d'une génération qui porte un héritage révolutionnaire aussi lourd que fascinant. En variant les registres et les procédés littéraires, l'écrivain met à nu la mémoire de la nation cubaine tout entière, qui nous dévoile ici son âme.

Biographie de l'auteur
Wendy Guerra est née à La Havane en 1970 et y réside actuellement. Elle est reconnue à Cuba pour son œuvre poétique, couronnée de divers prix. Tout le monde s'en va (Stock, 2008), son premier roman, a été perçu par El Pais comme le meilleur roman en langue espagnole en 2006 et a reçu le, prix Bruguera.

Des nouvelles de Cuba
Editeur : Metailie Collection : Suites N°39

Ces récits dessinent une mosaïque qui capture de manière saisissante une réalité complexe. Les Cubains forment un peuple divisé, mais uni dans l'attente. Ce volume réunit 27 textes dans l'ordre chronologique de naissance des écrivains et prouve que malgré l'exil et la diaspora, le credo de leurs auteurs est vérifié : il n'y a qu'une littérature cubaine.

Depuis Buena Vista Social Club, vite promu au statut de film-culte par la grâce d'un réalisateur et de musiciens inspirés, Cuba connaît une vogue sans précédent en Europe, sur le plan musical bien sûr, mais aussi culturel. La littérature n'est pas en reste. Zoé Valdés fait un… tabac, et La Havane est en passe de supplanter Venise dans le cœur des âmes romantiques éprises d'exotisme décadent. Ce gros recueil réunit une trentaine d'auteurs cubains dans leur genre favori, la nouvelle. Sélection forcément arbitraire – on a privilégié les "jeunes" – quoiqu'assez représentative. Certains brillent avec éclat, d'autres semblent n'apporter rien de neuf. Dénominateur commun ? Cuba bien sûr, mais pas seulement, et certainement pas sous forme de cartes postales. La mélancolie douce-amère, l'humour et l'élégance alternent avec une séduction parfois brutale, dans un climat de violence ouverte ou larvée. Ni tout à fait noire, ni vraiment rose, une littérature généreuse, foisonnante et vivante.