La Trova de Las Faez



Santiago, Cuba

La Trova de Las Faez- Elle ressemble à une maison classique. On y entend des rires et des chants qui s'amplifient au contact du rhum, et surtout il y a la musique, musique traditionnelle, mélodieuse et savoureuse connue sous le nom de Trova cubaine.
Les gens dansent, chantent, battant leurs chaises comme un tambour. Sur la plaza central de cette ville historique se trouve la maison de la Trova, le seul établissement culturel consacré à la conservation et la célébration de l'héritage musical du pays. Il y a les centres culturels semblables un peu partout dans l'Ile, chaque Casa de la Trova également appelée, dans d'autres capitales provinciales.

Racines musicales

Mais celle de Santiago, est la plus associée aux racines musicales et culturelles du pays, elle est un objet de pélerinage musical. Le programme est simple: Chaque jour, de 11 heures du matin jusqu'à ce qu' à la nuit tombée, les groupes de musiciens entrent dans la Casa de la trova. Il y a pièce consacrée à l'installation des musiciens. Les touristes peuvent assister à ces démonstrations en payant 2$ l'admission, et les cubains l'équivalent de quelques cents - certains dansent devant la casa.
Chaque jour, il y a un programme différent. Un groupe joue pendant 45 minutes et laisse la voie libre pour le prochain.

Ambiance à la Casa de la trova

Pendant une après-midi, un groupe appelé " Sones de Oriente " était le premier à passer. Après un moment, un joueur de trompette d'un groupe programmé plus tard a été soulevé pour se reposer devant la scène. Puis une femme qui avait soudainement senti le besoin de danser et chanter s'est approché vers la scène, ainsi le chef du groupe des musiciens déjà sur scène lui à remis le microphone sous des applaudissements soutenus. La règle de la Casa : si vous ne savez pas jouer, n'essayer pas.
Si vous savez jouer, montrer alors ce que vous savez faire.

La Casa de la Trova à deux objectifs: garder vivant les formes traditionnelles de la musique Cubaine, et de léguer le savoir des vieux maîtres vers les jeunes musiciens qui pourraient dériver vers d'autres genres musicaux.

Eliades Ochoa

Le devoir de chaque Casa de la Trova est de consolider la musique de sa province. La Trova est un modèle espagnol de ballade qui remonte au 19 ème siècle. Ici à Santiago, la plupart des groupes programmés jouent le Son. Pour les Cubains qui viennent chaque jour écouter de la musique, la casa n'est pas simplement un établissement culturel, mais un lieu de rencontres et de divertissement. On vient aussi à la Casa de la Trova pour oublier qu'on a faim et pour se changer les idées. Pendant plusieurs années, un des interprètes réguliers les plus populaires était Eliades Ochoa, le chanteur et guitariste du Buena Vista Social Club.

Etablissement révolutionnaire

Fidel Castro et son régime avaient commencés à transformer la Casa de la Trova de Santiago en établissement révolutionnaire, et à fonder d'autres maisons dans la région. Elles existent maintenant dans toutes les villes principales. L'état verse des salaires réguliers aux musiciens, juste comme des médecins, des avocats où des plombiers. Ces salaires sont aussi bas que $25 par mois; les musiciens, comme d'autres cubains, complètent leurs revenus avec des petits boulots. Pour réussir dans la musique, un musicien doit faire beaucoup de scène, de fêtes... ou travailler dans groupe renommé ce qui se présente pas tous les jours, et sous surveillance de l'institut cubain de la musique. La plupart reçoivent des affectations, et touchent un salaire. L'esprit de la Casa de trova se perd un peu.





Les soeurs Faez

Quelques titres du disque, "La Trova de las Faez"

Nena - Nostalgia - Lidia - Azucenas - Alfonsina y el mar - Santa Cecilia - No me sabes querer - Me robaste la vida - Si te contara - Perdon - Invierno y Primavera - Triste muy triste - Rosina y Virginia.

l'Album Casa de la Trova

Soeurs FaezNENA Texte et musique : Patricio Ballagos, Cuba, 1918.
Patricio Ballagos auteur et troubadour camaguyeen, joyaux de trova. "Viens à moi
Jolie fille.
Je t'aime avec tout mon coeur
c'est ainsi que je vais chanter
"

LIDIA

Texte et musique : Nicolas Corrales - Floricelda et Candida Faez.
Sérénades offertes à une aimée.
Ce boléro pris naissance au cours d'une sérénade à la maison des Faez dans les années 1920.
"Vois ton corps nourrit mon âme et si tu m'enlevais ce calme, Lidia je mourrais pour toi "

AZUCENAS

Texte et musique : Pedro Florez Cordova - Bolero Moruno - Puerto Rico.
Pedro Florez, plus de 800 compositions à son répertoire.

ALFONSINA Y EL MAR

Texte : Felix Luna / Musique : Ariel Ramirez - Argentine, 1940.
Alfonsina Storni vécut pour la poésie et pour l'amour. Une nuit tragique, elle se glissa dans les vagues jusqu'a ce que la mer l'engloutisse. Ariel Ramirez à composé une chanson sur les vers mélancoliques que Felix Luna offrit à cette femme exceptionnelle.

SANTA CECILIA

Texte et musique : Manuel Corona - Trova - Cuba, 1916.
Manuel Corona dédia cette chanson à la femme d'un commerçant, ou celle d'un troubadour. "A l'excellentissime patronne de la musique, Sainte Cecilia". Manuel Corona fût le chanteur de la femme et de la guitare.

NO ME SABES QUERER

Soeurs FaezTexte : Guillermina Arangure / Musique : Maria Teresa Vera - Bolero - Cuba, 1937
Maria Teresa Vera (1895-1965) figure féminine de la trova. avec son duo avec Lorenzo HIERREZUELO est entré dans la légende.

ME ROBASTE LA VIDA

Texte et musique : Luis Marquetti - Bolero - Cuba, 1915.
Dans la trova cubaine, Les compositeurs cubains chantaient pour donner de la joie ou pour exprimer des sentiments intimes, leur fidèle guitare, était complice de leurs amours secrets.
"Vérité d'hier, mensonge d'aujourd'hui - l'erreur est mienne - de t'avoir adoré comme on adore Dieu."

SI TE CONTAR

Texte et musique : Felix Reyna Herrera - Bolero - Cuba, 1940.
Un des plus beaux boléros du répertoire cubain. Amant tourmenté qui a perdu sa femme et souffre en vain de ne plus être avec elle, il rêve qu'elle lui reviendra, repentie.

PERDÓN

Texte et musique : Pedro Florez Cordova - Bolero - Puerto Rico, 1940.
Pedro Flores auteur de nombreux boléros qui ont remportés du succès dans Les années 1940.
" Tu sais bien que je t'aime - que tu es mon seul espoir - d'atteindre ce bonheur qui est tout ce que je désire - mon coeur d'amant "

INVIERNO Y PRIMAVERA

Texte et musique : Rafael Rodriguez Munoz - Trova,Sancti Spiritus - Cuba, 1920.

TRISTE MUY TRISTE

Texte et musique : Miguel Matamoros - Bolero - Cuba, 1942.
" Depuis quand ne m'embrasses tu plus, je veux sentir ton baiser brûlant et me brûler en le goûtant - ah ! le goût des baisers qui me consumeraient jusqu'à mourir ".
Miguel Matamoros à composé des dizaines de chansons inspirées par les femmes qu'il à tant aimées.

ROSINIA Y VIRGINIA

Texte et musique : Rosendo Ruiz - Danzon - Cuba, 1925.
Un danzon dédiée aux noms de "deux roses", jeunes filles rencontrées à Trinidad. L'auteur Rosendo Ruiz, fait partie des quatres grands de la Trova, avec Sindo Garay, Manuel Corona et Alberto Villalon.

Casa de la trova

Un véritable lieu de vie

casa de la trovaLa Casa de la Trova devient alors le véritable lieu de vie des musiciens santiagueros. Les trovadores y font connaître leurs compositions, leurs capacités à interpréter celles-ci ou les oeuvres de leurs pairs. Ces rassemblements permettent également la sauvegarde des traditions. Ce qui s’envolait auparavant aux coins des places de la ville se fixe et constitue un patrimoine que chacun préserve.

Tradition de la musique populaire

Sur le modèle proposé par Santiago s’est créée dans la plupart des villes de l’île une Casa de la Trova où, sans faire abstraction de l’évolution musicale, la tradition de la musique populaire cubaine est préservée.





La Trova de Las Faez

Ingénieur du son : Jerzy Belc, Assistant : Pavel, Mixeur : Vincent Bruley, Réalisation : Emmanuelle Honorin et Cyrius Martinez
<Les invités
Fernando Alvarez : le bolériste, Franck Emilio Flynn et Omar Sosa : pianistes, Pancho Amat : le tresero, Vincent Courtois : violoncelliste, Patrice Caratini : contrebassiste, Marcel Azzola : accordéon, Juan José Mosalini, père & fils, accordéons

Concerts, Festivals

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Les Maîtres des percussions

Conga KingsTrois des plus grands percussionnistes cubains réunis pour une vraie fête de rythmes cubains : Patato, Candido et Giovanni Hidalgo ! The Congas Kings, tout simplement trois mages au sommet de leur forme !