Herbie Hancock & Chucho Valdes



Un concert mythique

Chucho ValdesAprès un concert de Herbie Hancock et de Chucho Valdés, on ne peut que dire " et cela jaillit de l'esprit et du coeur " : ce sont des musiciens ! C'est après qu'on peut qualifier de mythiques, fabuleux, incroyables, ces virtuoses du clavier.
<...Retour Chucho Valdes

Deux symboles du jazz

Ils s'étaient réunis à nouveau au théâtre Amadeo Roldan de La Havane pour une inauguration mémorable du Festival Caliente.
Rien n'arrête Hancock, enfant prodige (à l'âge de onze ans il tutoyait Mozart accompagné d'un orchestre symphonique), légende du R & B, du disque, et de Miles Davis, compositeur reconnu de musique de films (Blow Up, d'Antonioni, ou Round Midnight, cette ode au jazz de Bertrand Tavernier, qui lui a valu un Oscar), lauréat de huit Grammy (notamment pour A Tribute to Miles et Gershwin's World): ni fausses barrières, ni genres, ni formes, ni instruments.

Live at the Village Vanguard

Pour leur nouveau dialogue, Herbie Hancock et Chucho Valdés (qui fête son nouveau Grammy, Live at the Village Vanguard, et en pleine maturité technique) ont fait un retour en arrière pour rappeler qu'il sont toujours prêts à jouer sur un Steinway. Ces extraordinaires pianistes, qui n'ont plus rien à prouver, offrent un concert sur piano acoustique où ils réaffirment leurs styles originaux, uniques.
Hancock, cérébral mais passionné, et Chucho, virtuose et lyrique, ont captivé les mélomanes, et lorsqu'ils ont uni leurs pianos l'atmosphère s'est réellement chauffée à blanc.

Le Festival Caliente

Les retrouvailles Hancock-Chucho ont constitué le sommet du Festival international de musique Caliente, dont sept éditions ont eu lieu à Zurich et une à La Havane.

Herbie Hancock, Chucho ValdésL'un des principaux promoteurs de la musique latino en Europe, le Suisse Roger Furrer, et la compagnie Sound Manager, ont lancé ces rencontres. Ce fut d'abord un éventail de rythmes latinos, mais le boom indiscuté de la musique cubaine fut au coeur de l'événement. Le rêve de Furrer "selon ce qu'il a lui-même confié à la presse" était un Festival ayant lieu dans deux villes : Zurich, et La Havane, la capitale de l'île de la musique, berceau de la salsa. Une belle idée devenue réalité grâce à la collaboration de l'Institut cubain de la musique.

Caliente

Caliente est un festival prestigieux de musique latino "commente Alicia Perea, présidente de l'Institut", raison pour laquelle nous avons accepté de nous joindre à un festival ayant ces caractéristiques, c'est-à-dire un festival international qui plairait à tous les publics : le cubain, qui a ainsi l'occasion de voir des artistes étrangers de première classe, et l'européen, qui découvre les meilleurs musiciens de l'île.
La promotion avait été importante, avec une affiche du célèbre artiste cubain Roberto Fabelo et une composition de Samuel Formell (interprétée par un groupe d'étoiles dont Mayito Rivera, Issac Delgado, Pedrito Calvo, Vanya et José Luis Cortés).
Pour ce véritable happening du jazz, Sound Manager a bénéficié de l'appui du gouvernement suisse, d'une de ses agences, Presence Switzerland PRS et de l'ambassade à La Havane.
Ce soutien a valu au Festival la présence de Hancock, mais aussi celle du batteur Harvey Manson, du guitariste Vic Vergeat, des Magic Dancers, et du groupe flamenco espagnol Mártires del Compas.

Chico Ocaña, fondateur et directeur de Mártires de Compas, a déclaré à cet hebdomadaire que son intention, avec la formation du groupe, était de sortir le flamenco de la marginalisation, y compris en Andalousie, de l'actualiser et d'en faire un chroniqueur de son temps, en utilisant tous les éléments de cette musique "de rythme et d'émotion", et de la fondre dans un éventail qui va du jazz à la salsa, et même jusqu'au heavy metal, "toujours depuis la référence du flamenco.

Quand les doigts de Chucho se mettent à caresser le piano, préparez-vous à passer un grand moment de musique cubaine.

Un défilé d'étoiles

Mordiendo el duende

Issac Delgado, ProhibidoCette intention a été largement confirmée dans les prestations du groupe, qui a interprété des morceaux comme "Mordiendo el duende", fusion de sevillanas et bulerías avec jazz, rap, rock et salsa.
Les Cubains ont n'exhibé que quelques-uns de leurs as, car on sait que dans l'île il y a le choix : en l'occurrence Manolito Simonet, Charanga Forever, NG La Banda, Clave Cubana, Jóvenes Clásicos del Són, Juego de Manos, Muñequitos de Matanzas, Charanga Latina et Bamboleo.
Le public local, habitué à l'impressionnant défilé d'étoiles qui chaque année participe au Festival international Jazz Plaza, avait pris d'assaut, pour cette jamsession, l'Amadeo Roldan, le théâtre Nacional, le Club La Zorra y el Cuervo, la Casa de la Música et l'espace La Piragua, tout près du front de mer.
Mireya Castañeda - Granma international



Chucho Valdes - "EL MANICERO"

Bebo et Chucho

Juntos para siempre

Bebo et Chucho ValdesVoici la réunion de deux monstres de la musique : le premier est une légende cubaine et le second l’un des plus grands pianistes de jazz au monde : Bebo Valdes, célèbre pianiste dans les clubs de la Havane pré-castriste et Chucho Valdes, ancien directeur du groupe de jazz-fusion Irakere, resté à Cuba, fut un pionnier du jazz vaudou au sein du groupe Irakeré qu'il a créé. Il a révolutionné la musique cubaine dans les années 70.

Bebo et Chucho ValdesLe père et le fils ont été séparés pendant près de 20 ans par la politique. “Juntos Para Siempre” - leur album à quatre mains- vient d’obtenir le prix du meilleur album de latin-jazz de l’année aux Latin Grammy Awards

L'Album Omara & Chucho

Omara et Chucho ValdesOmara Portuondo et Chucho Valdes se sont à nouveau réunis en studio pour enregistrer des classiques de la musique cubaine et latino américaine, 13 ans après leur premier album commun. Omara et Chucho.

Omara revient avec le pianiste Chucho Valdés, une autre légende de la musique cubaine pour faire entendre leur nouvel album Omara & Chucho. Après Desafíos, en 1997, ils nous offrent une nouvelle plongée au coeur de leur oeuvre, une vie entière consacrée à leur passion commune : la musique.


Chucho Valdes

Discographie

  • Discographie Chucho Valdes >
    Irakere - Chucho Valdes : "Afrocubanismo ! live !" : 1998 Bembe Records
    - "Babalu ayé" : 1998 Bembe Records
    - "Yemayá" : 1996 Emi/Blue Note
    - "Inesquecíveis boleros" : 1998 Discmedi
    Chucho Valdes : - "Bele bele en La Habana" : 1999 Emi/Blue Note
    - "Briymba palo Congo" : 1999 Emi/Blue Note
    - "Grandes momentos de la musica cubana" : 1996 Milan
    - "Live" : 1998 Rmm
    - "Lucumi" : 1998 Messidor
    - "Pianissimo" : 1998 Inovative Music Prod.
    - "Solo Piano" : 1993 Emi/Blue Note.

Jazz sur son 31

Du 07 Octobre 2011 au 24 Octobre 2011 - Toulouse
La 25° édition du Festival, Cette année, il s’agit de mettre à l’honneur tous les jazz : jazz des jeunes pousses comme jazz des grands aînés, tels Roy Haynes, Benny Golson, Charlie Haden ou Chucho Valdés. Nous avons surtout à cœur d’en embrasser tous les styles : loin d’être monolithique, cette musique est vaste comme un continent - à explorer, bien sûr, à la vitesse du son. Jazz sur son 31 nourrit aussi l’ambition d’un jazz pour tous.

Chucho's Steps

The Afro-Cuban Messengers

Chucho's Steps/ Le pianiste de jazz cubain Chucho Valdés se lance à 69 ans dans l'aventure d'un nouveau groupe, baptisé les Afro-Cuban Messengers en référence aux Jazz Messengers d'Art Blakey, et avec lequel l'ex-leader du groupe Irakere publie Chucho's Steps, son premier disque en formation depuis 2003.
Si Wayne Shorter ou Keith Jarrett se sont révélés au sein des Jazz Messengers, le groupe Irakere, porte-drapeau du jazz cubain pendant un quart de siècle, a fait éclore le saxophoniste Paquito D'Rivera ou le trompettiste Arturo Sandoval.

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr