NG La Banda



José Luis Cortés

NG La Banda The bestEn 1988, le talentueux compositeur et leader José Luis Cortés qui a fait ses classes au sein du fameux orchestre dirigé par Chucho Valdes. quitte Irakere pour former son propre groupe, NG La Banda.

Nouvelle génération

Cortés y sus Spice Boys

NG La Banda, Mis 22 AnosLes rythmes traditonnnels cubains tels le Danzon, la rumba, le mambo, le cha-cha-cha, le bolero et même la rurale conga subissent une transformation orchestrale, et surtout une accélération du tempo qui ont beaucoup contribué à l'énorme popularité acquise auprès des jeunes par la bande de " Cortés y sus SPICE Boys ".
Cet orchestre "nouvelle génération" côtoie aussitôt la modernité, imposant à sa salsa un train d'enfer porté par une rythmique puissante et ultra-efficace et à une section de cuivres aux riffs exceptionnels. la formation a été l'un des moteurs de l'exportation de la musique cubaine.

En La Calle

José Luis El Tosco Cortés

Toda Cuba Baila ConLa qualité des cuivres et de leurs arrangements est immédiatement remarquable chez NG La Banda. Même s'ils sont un peu faibles en solo, les cuivres (deux trompettes, un sax alto, un sax tenor) surgissent en riffs-commando aux attaques précises, et marqués par une originalité mélodique et rythmique.
La qualité musicale de José Luis El Tosco Cortés, qui règne sans partage sur son groupe, suit la ligne étroite entre jazz et variété, même si l'option génère parfois quelques dérapages commerciaux superflus pour un groupe de cette valeur.

Doués d'un incontestable sens de la scène, les musiciens de NG La Banda mènent leurs concerts avec brio, et parviennent, dans les bons moments, à réellement mettre le feu à la salle... Avec ces atouts le groupe se pose en rival sérieux de Los Van Van, et cet orchestre " nouvelle génération " est à juste titre un des préférés du public français.



La Bruja - NG La Banda LIVE

Fondation d'Irakere

Chucho Valdes, Arturo Sandoval, Paquito D’Rivera...

Irakere 30 AnosQuand on demande à Chucho Valdés quelle pièce, dans sa discographie, le rend le plus fier, il n’hésite pas longtemps : «Le premier Irakere pour CBS en 1978, enregistré entre le Carnegie Hall et le festival de Montreux. Avec Misa Negra, l’Adagio de Mozart…» Soit l’irruption de son groupe, fondé en 1973, dans le concert international. Une véritable commotion à l’époque.
Berceau de musiciens de jazz (Chico O’Farrill, Machito, Chano Pozo qui intégra l’orchestre de Dizzy Gillespie), Cuba disparaît des radars du swing après la révolution de 1959. Dans le contexte de la guerre froide, les musiciens cubains ne peuvent plus quitter l’île de Fidel Castro, qui n’encourage pas la pratique du jazz. Dans ce climat hostile, Chucho Valdés parvient à faire vivre un combo et à élaborer un langage d’autant plus original que les nouvelles tendances, les innovations de Miles Davis par exemple, ne parviennent pas dans un pays fermé à double tour.
En 1973, Valdés est autorisé à créer sa propre formation, qu’il baptise Irakere, «forêt dense» en yoruba, avec huit virtuoses, dont Paquito D’Rivera au saxo, Arturo Sandoval à la trompette…


Discographie NG La Banda

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr