Casa de la Trova



Buena Vista Social Club

Compay SegundoNostalgie dansante des papys du légendaire " Buena Vista Social Club ". Il y avait l ’irremplaçable nonagénaire Compay Segundo. Le guitariste Eliades Ochoa. Le pianiste Ruben Gonzales, fringant octogénaire, qui fait un tabac, époustouflant de grâce, de fragilité et de virtuosité mêlées lorsqu’il entrait sur scène. et le regrèté septuagénaire Ibrahim Ferrer au regards pailleté, prince du boléro le plus langoureusement glamour, aux magistrales improvisations vocales.

Ibrahim Ferrer

Ibrahim Ferrer se souvenait des divers métiers qu’il a exercés : maçon, docker, menuisier... Le doux Ibrahim Ferrer – qui a longtemps accompagné des pointures comme Chepin, Pacho Alonso et, surtout, l’immense vocaliste Benny Moré ne s’est jamais senti l’âme d’un leader. 
Je n’aime ni donner des ordres ni gronder les gens ou les critiquer, je déteste dire non à ceux que j’aime " se justifiait-il.

Pourtant il venait d’enregistrer un premier album sous son nom ( qui va en gros des boléros des années 40 aux trémolos kitsch des sixties ) grâce à Nick Gold, Juan de Marcos Gonzales et Ry Cooder. Un trio à qui l’on doit non seulement l’album à succès du Buena Vista Social Club, mais également ceux des Afro-Cuban All Stars et de Ruben Gonzales.

l’Oriente

Les trovadores

casa de la trovaA l’est de Cuba dans la région que les cubains appellent l’Oriente, vivent les trovadores,ceux qui chantent la trova
Cette vieille sérénade du temps jadis. Les trovadores ont appris leur art en famille et gagnent leur vie en faisant un autre métier : couturière ou repasseuse pour les femmes, rouleur de tabac ou barbier pour les hommes.

Les soeurs Faez

La Trova De Las FaezC’est le cas des soeurs Faez dont Floricelda la plus grande, la plus majestueuse, fait la première voix. Candida, plus timide mais tout aussi malicieuse, se charge de la seconde.
Leur chant nasal, véhément, passionné, s’est forgé au rhum qu’elles boivent sec, à petites gorgées, après chaque chanson.
Depuis que leur frère est mort, c’est leur neveu qui les accompagne à la guitare, tandis qu’elles battent la mesure en entrechoquant les deux bâtonnets qui composent la clave (instrument à percussions).



La Trova De Las Faez

Casa de la Trova

Casa de la TrovaDaniel Castillo, plus de 90 ans, lui-même compositeur et interprète de trova, se souvient de l’âge d’or " Les trovadores " allaient de maison en maison, ils chantaient les tourments, la patrie, la mère... Zaïda Reyte, qui, comme les soeurs Faez et quelque autres romantiques trovadores, participe au disque Casa de la Trova. Elle a vécu l’époque où les Blancs et les Noirs, les métis avaient chacun leur club pour danser, c’était avant la révolution et la création des casa de la trova.

Sancti Spiritu

Sancti Spiritu, le trio Miraflores

La trova familiale. A Sancti Spiritu, le trio Miraflores, dirigé par le guitariste Roberto Napoles «Mantecao», 70 ans. «Quand j'étais jeune, raconte-t-il, nous étions 25 trovadores dans cette petite ville. Chacun cherchait quelques pesos en faisant la manche, et on n'y arrivait pas tous les jours" Quand la révolution est arrivée, des commissions ont évalué les musiciens, et les plus capables sont devenus salariés, ce qui nous a donné une sécurité matérielle.» Sancti Spiritu est la terre des trios, mais beaucoup ont adopté la formation à la mexicaine: trois guitares, trois voix. «Nous, précise Mantecao, nous restons fidèles à la formule de la trova: deux voix, deux guitares et une petite percussion.»



Reportages Cuba

Expositions Photos

Casa de la Trova

l´âme de Cuba

La trova est la chanson des trovadores, poètes des rues et des campagnes qui s'accompagnaient à la guitare. Pepe Sanchez (1856-1918) est le premier dont l'histoire a retenu le nom. Issus de milieux modestes, noirs ou mulatos (métis), les trovadores étaient à la fois compositeurs, interprètes et guitaristes, et leurs chansons parlaient en termes lyriques, volontiers précieux, de la beauté des femmes, ou de leurs trahisons, comme celles de nos trouvères. Il n'est pas rare de rencontrer chez ces artistes dépourvus de formation musicale des complexités rythmiques et harmoniques à laisser perplexes les musicologues. Les trovadores chantaient souvent en duo, et la façon de placer les voix reste la marque caractéristique de la trova: la voix principale chante la mélodie, et la voix d'accompagnement harmonise d'une façon très libre, sans craindre les décalages, en évitant la fusion des deux timbres. Ce qui donne à la trova son charme imparfait.

La Trova De Las Faez

Las Hermanas Faez

Les soeurs Faez, qui ne tarderont pas à enregistrer un disque à elles, sont la renversante révélation de Casa de la Trova. Elle n'arrivent pas à croire à l'histoire qui leur tombe dessus. Un disque et une tournée en Europe, elles qui n'avaient jamais touché un centime pour chanter" Quand un responsable de l'antenne espagnole de la maison de disques leur raconte que les radios ont commencé à programmer Flor de Venganza sitôt l'album reçu, Floricelda Faez le regarde avec un air désolé et soupire: «Mon Dieu, quand ils vont voir ces deux vieux machins"».

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Santiago de Cuba

Santiago de CubaDeuxième ville du pays, Santiago de Cuba est la plus "caraïbe" des villes cubaines. Fruit de plusieurs siècles de métissage entre les Aborigènes, elle a conservé son caractère colonial avec ses rues étroites en escaliers, ses balustrades et ses patios...

Trinidad de Cuba

Trinidad de CubaTrinidad est imprégnée d’histoire et de soleil, et délimitée par des montagnes arborées, elle se trouve au bord de magnifiques plages. Profitez du soleil sur le sable doux, faites un plongeon dans la mer chaude des Caraïbes ou bien venez découvrir le Parc Naturel de Topes de Collantes...