Réalisateur : Jhonny Hendrix Hinestroza, Le film : Candelaria

Candelaria

le Synopsis

La Havane, 1995. Au plus fort de l’embargo américain, les Cubains traversent une crise économique sans précédent. Parmi eux, Candelaria et Victor Hugo, 150 ans à eux deux, vivent de bric et de broc jusqu’au jour où Candelaria rentre à la maison avec une petite trouvaille qui pourrait bien raviver la passion de leur jeunesse...

  •   Découvrez la bande annonce :
  • Jhonny Hendrix Hinestroza

    Le projet de Candelaria ?

    Candelaria est né au moment où j’ai commencé à tourner mon second film Saudó, et c’est un peu une synthèse de mon histoire personnelle, à l’instar de ces démons qu’on cherche à exorciser d’une façon ou d’une autre à un moment particulier de sa vie…

    Réalisateur et producteur, Jhonny Hendrix Hinestroza

    Jhonny Hendrix Hinestroza

    meilleur film de la section Venice Days

    Il est né en 1975 à Quidbo en Colombie. Il est l’organisateur du Festival de cinéma de Cali, le « Cien Milimetros » et produit les films de jeunes réalisateurs colombiens avec sa société de production Antorcha Films. Il a aussi produit « Dr. Aleman », réalisé par l’Allemand Tom Schreiber et participé à d’autres productions latino-américaines. Après avoir réalisé le court métrage « Cuando llegan los muchachos », son premier long métrage « Choco » est présenté en 2012 au Festival de Berlin. « Candelaria » a été présenté en septembre 2017 à la Mostra de Venise où il a reçu le prix du meilleur film de la section Venice Days.

    Pourquoi avez-vous décidé que la chronique aurait lieu à Cuba ?

    Ibeyi, Naomi et Lisa-Kainde Diaz

    Période spéciale» de Cuba

    J’ai été invité au festival de La Havane et j’y ai rencontré quelqu’un qui m’a parlé de la « période spéciale» de Cuba, cette époque dont tous les habitants de l’île se souviennent très bien mais dont personne ne veut parler : les années de crise économique qui ont suivi l’éclatement de l’URSS et l’embargo américain.Ce récit m’a rappelé mon enfance sur la côte pacifique colombienne. J’ai donc décidé de réunir mon expérience personnelle et le récit cubain dans une histoire commune.

    Pourquoi vous êtes-vous intéressé à cet épisode en particulier de l’histoire de Cuba ?

    Candelaria

    le mur de Berlin est tombé, l’URSS – le premier soutien de Cuba – a éclaté

    Parce que c’est un moment clé ! A la fin des années 1980 et au début des années 1990, le monde a vécu une mutation étrange : le mur de Berlin est tombé, l’URSS – le premier soutien de Cuba – a éclaté. Cuba a continué de vivre comme avant, sans s’adapter aux changements qui lui étaient imposés. Ils se sont ouverts très rapidement au tourisme pourvoir si le pays pourrait en vivre, et cela a eu comme effet pervers de générer une espèce de tourisme sexuel dans lequel les jeunes se prostituaient pour quelques dollars… L’économie s’est développée autour de ce commerce et les vieux n’ont eu d’autres choix que de compter sur les rentrées d’argent de leurs enfants. Cette pauvreté bien spécifique ne me semble pas éloignée de celle que vivent nos séniors en Colombie.

  •   Découvrez la bande annonce :