Actualités Salsa Janvier 2015



Recherchez une date de concert

Sorties Salsa Janvier 2015

Brassens le Cubain

Isel RASUA et Jean SANGALLY présentent : Brassens Le Cubain... le vendredi 23 janvier 2015

Isel RASUAAvec Jean SANGALLY et Isel RASUA. Adaptation de l’oeuvre de Brassens en Salsa.

Brassens le Cubain

C’est la rencontre entre deux artistes français, l’un d’origine cubaine, Isel Rasua, fondateur du groupe « Tempo Forte » qu’on ne présente plus, qui joue une salsa aux frontières de la tradition cubaine et du jazz, et l’autre d’origine Camerounaise, Jean Sangally, chanteur et guitariste dont le parcours musical part de la musique africaine jusqu’au blues en passant par la chanson française. Le travail de ces deux musiciens plein de générosité et de gaité vous livre une touche ensoleillée et dansante de l’oeuvre du grand Georges Brassens.

Isel Rasua

Né à Cuba en 1968, Isel Rasua est à la fois fondateur du groupe Tempo Forte en 2000 et à l’origine des sonorités particulières de cette formation. Diplômé de l’École Nationale d’Art de la Havane et de l’Institut Supérieur des Arts de La Havane, il a travaillé avec le pianiste Emilio SALVADOR, le guitariste Phill MANZANERA, le percussionniste Airto MOREIRA, et a participé à de nombreux festivals internationaux (Bratislava, Moscou, Paris, Rome, Caracas…). Depuis ses débuts dans la compostion, Isel Rasua contribue à faire évoluer la musique dans son pays.

Mary Paz

Mary Paz Electro Jazz Percussions

Mary Paz Electro Jazz PercussionsMary Paz est une jeune musicienne du latin jazz havanais, instrumentiste surdouée avec une carrière musicale liée au travail des grands maîtres. Elle exerce dans la percussion, le chant et la composition alors que ses compagnons le saxophoniste Ricardo Izquierdo et le bassiste Rafael Paseiro, sont des artistes très connus du public français amateur de jazz. Ils ont décidé de travailler ensemble pour réaliser un concert unique, dans le cadre du projet Sillons de Cultures.
Leurs répertoires cherchent à mettre en valeur la richesse qu'apporte la percussion afro-cubaine au jazz américain dans la continuité d'un travail de recherche loin d'être fini.

Sons d’hiver

Du 23 Janvier au 15 février 2015

Sons d’hiverAvec trente deux concerts et des Tambours-Conférences, Sons d’hiver #24, du 23 janvier au 15 février 2015 invite encore et toujours aux découvertes de musiciens indispensables à notre imaginaire du monde actuel.
le Vendredi 23 janvier - 20h30 LE KREMLIN-BICÊTRE :
- MATTHEW SHIPP TRIO "To Duke".
- ANTHONY BRAXTON Diamond Curtain Wall Quartet.
Le samedi 24 janvier
- 20h45 MAISONS-ALFORT

- LADELL MCLIN TRIO
- BRIAN JACKSON"Tribute to Gil Scott-Heron" featuring M1 / MARTIN LUTHER.
Véritable moment musical fait de rencontres artistiques résolument engagées dans ce désir de liberté, dynamique des musiques jazz et créatives depuis fort longtemps.

Sons d'hiver : festival de musiques aimant l'artistique du Tout-Monde

Sons d'hiver a 24 ans. Durant ce presque quart de siècle fait de nombreux concerts - nous éviterons ici la litanie des chiffres et bilans comptables (nombre de concerts, nombre de musiciens "programmés", pour laisser place à ce qui nous anime sur le fond -, une mémoire sensible et vivante s'est construite patiemment qui contredit les assertions fausses d'une musique, art de l'éphémère.

Raul Paz

Tours dates

Raul Paz, Ven VenRaul Paz - Tour Dates - Janvier 2015
- le 23 janvier au LO BOLEGASON - Castres, France
- le 23 janvier à La Souris Verte - Épinal, France
- le 28 janvier à la Salle polyvalente La Boiserie Mazan, France

Abelardo Barroso

Tradition cubaine et cha-cha-cha

Abelardo Barroso, cha-cha-chaSurnommé le Caruso cubain dans les années 1920, Abelardo Barroso (1905-1972) a fait son come-back dans les années 1950 grâce au cha-cha-cha, une guinche suave dérivée du mambo qui explosa en cet âge d'or de la musique cubaine. Au sein de l'orchestre de Rolando Valdés, il en devint une figure culte, célébrée aujourd'hui par une compilation.

Entre cha-cha-cha et boléro, rumba et danzón

Sa voix de rossignol déferle en roucoulades majestueuses, portée par des violons ensorceleurs et des flûtes exubérantes qui procurent des bouffées de bonheur vintage. En réenregistrant Magia negra , son premier disque solo, sorti en 1958, Omara Portuondo a tiré sur la même corde nostalgique : la diva octogénaire y remet au goût du jour de vieux classiques, signés Adolfo Guzmán ou Gilberto Valdés, avec des musiciens de la nouvelle génération. Le charme fondant de la chanteuse opère toujours, mais sa voix, plus adaptée désormais aux formations intimistes, est écrasée par l'orchestration et des arrangements convenus.



Cumbia ya!

Bal colombien, La Mecánica del porro

Cumbia ya! La Mecánica del porroUne ambiance de bal colombien restituée par onze musiciens français et argentins, pour danser au rythme métissé de la cumbia cuivrée des années 50. Ils sortent un album, La Mecánica del porro.

La Mecánica del porro

Nourris par le jazz du début de siècle et fidèles à l’héritage du grand compositeur Lucho Bermúdez, les musiciens de cet ensemble ont su malaxer la tradition d’antan pour nous offrir un résultat moderne et actuel aux douces saveurs d’autrefois. Rares sont les formations européennes qui ont acquis le renom de Cumbia Ya!, au cours de ces 12 dernières années la Cumbia, expression populaire par excellence en Amérique Latine a trouvé sa place dans les programmations des scènes nationales françaises, ainsi le Théâtre de Caen, le Festival International de Besançon ou l’Opéra de Lyon, ont fait confiance à cet orchestre qui manie avec justesse aussi bien les aspects populaires que l’élégance de l’écriture de cette musique encore méconnue sous le format d’orchestre. De plus en plus séduits par les compositions dans le style des grands big bands de début de siècle, « La Mecánica del Porro » est un dernier hommage aux perles rares qui ont su constituer la colonne vertébrale des concerts de Cumbia Ya! durant toutes ces années. Une photo instantanée du répertoire qui a consolidé la renommée de cet orchestre devenu un classique de la musique colombienne dans le monde.

Baila Cuba

Le Grand Ballet de Cuba

Baila CubaAprès le succès d'Havana Tropical en 2011, Le Grand Ballet de Cuba est de retour avec Baila Cuba, son nouveau ballet relatant "le Cuba" d'aujourd'hui.

Grand Ballet de Cuba

Après deux tournées triomphales en 2010 et 2011, Le Grand Ballet de Cuba revient avec un tout nouveau spectacle Baïla Cuba. Mêlant entre autres Salsa, Mambo, Merengue, Conga, et Rumba, il revisite accompagné de son orchestre latino tout le répertoire de la danse cubaine, sur la scène mythique du Palais des Congrès de Paris et lors de quelques dates en province.

Vibrer sur les rythmes cubains

Prix National de la Danse en 2006, fondateur du Consejo Nacional de Cultura et du Teatro Nacional, le maître Santiago Alfonso, directeur artistique et chorégraphe du Tropicana de Cuba pendant 11 ans, nous présente cette année « Baila Cuba » : un spectacle international, plein de lumière, de force et de dynamisme, avec toujours la spontanéité des sentiments, et toute l'expression de l'authentique culture cubaine. Véritable légende vivante, Le Grand Ballet de Cuba arpente les scènes du monde entier pour offrir ce spectacle aussi remarquable qu'époustouflant, dans lequel tous les artistes communient en une fête artistique, pleine de lumières, de couleurs et de costumes exceptionnels. Baila Cuba, ce sens du rythme inséparable de la sensualité et de la volupté, ce mouvement des corps qui n'appartient qu'aux Caraïbes viendra nous enchanter pour quelques représentations exceptionnelles en France. Fruit d'une tradition musicale et chorégraphique d'Amérique du Sud, Le Grand Ballet de Cuba ravira les amoureux de la danse latine.
Retrouvez toute la chaleur et l'exubérance du tempérament des cubains dans ce spectacle festif et coloré servi par une troupe d'excellence.


Fatoumata Diawara et Roberto Fonseca

Ou la rencontre d’un pianiste et d’une voix.

Roberto FonsecaConsacré dans les domaines du jazz, de la musique traditionnelle et des nouvelles tendances urbaines, Roberto Fonseca prouve aujourd'hui qu'il est tout cela à la fois, mais aussi bien plus encore. Son dernier album YO est une invitation à un voyage exploratoire entre ses racines africaines et leurs multiples expressions sur les deux rives de l'Atlantique.

Kelin-Kelin Orchestra

Une profusion de sonorités traditionnelles africaines, revisitées avec un groove bien urbain et festives à point, par un big band à la bonne humeur contagieuse.

Cubaton All Stars

Livres cadeaux à Cuba

Cuba

Cuba

Il y a des bars couleur de rhum, de la musique et des sourires métis... des façades qui s'effritent, des champs de canne à sucre vers Trinidad... Il y a des havanes qu'on n'a pas roulés sur la cuisse, des Chevrolet turquoise, des mojitos brûlants et des palmiers près de Guantanamo... Il y a un homme qui se rase à côté de la vierge, des garçons qui plongent pour pêcher des éponges et des filles qui dansent la rumba avec les vagues... Il y a Cuba... des milliers de sensations, d'impressions, de souvenirs que ressuscite cet album magnifique.