Ibrahim Ferrer Jr



Un pont musical entre Argentine et Cuba

Ibrahim Ferrer JrIbrahim Ferrer Kindelan, dit "Junior", est le fils du chanteur cubain du même nom, célèbre grâce au Buena Vista Social Club. Après avoir sillonné les mers et les océans comme marin,Ibrahim Ferrer Jr délaisse sa première passion pour se consacrer à la musique en tant que professionnel. Dans la famille Ferrer, tout le monde connaît Ibrahim père, chanteur disparu récemment après avoir vécu la belle et improbable histoire du Buena Vista Social Club. Ibrahim Junior, lui, n'a pas attendu un succès planétaire tardif pour sortir de la Havane et parcourir le monde. La mer Caraïbe l'a pris un mardi et ne lui a plus lâché le pull marin durant des années. Mais bon quand on est Cubain, qu'on a entendu papa chanter du "son" ou des boléros dès le premier biberon, la musique peut vous rattraper n'importe où sur l'océan.

Un jour, Junior est donc revenu jeter l'ancre à Cuba et il a fait ses armes en chantant dans des unités d'élite comme les Afro-Cuban All-Stars.
En 1999, l'envie d'ailleurs est revenue. Il est parti s'installer à Buenos Aires, dans la patrie d'origine de sa femme où il a connu un succès éclair et enregistré plusieurs albums dont Al son de un Homenaje. Disque qui lui a valu de devenir le premier musicien non argentin à remporter le très prisé Prix Gardel en 2008.
il jette un pont musical entre Argentine et Cuba en ajoutant la nostalgie lyrique du tango aux cha-cha ou airs de "son" qui font danser La Havane.

Al son de un Homenaje

Après avoir joué sur deux disques de son père (dont le sobrement intitulé « Ibrahim Ferrer », récompensé d’un Grammy Award), il commence les tournées internationales avec des formations cubaines de premier plan (Afro Cuban All Star, Los Bocucos, Ochungueres..) avant de de commencer sa carrière solo en s’installant en Argentine en 99. Il a d’ailleurs été en 2008 le 1er musicien non argentin à remporter le prestigieux prix Gardel avec son 2ème album « Al son de un Homenaje ».



Buenos Hermanos

Ibrahim Ferrer

Buenos HermanosLe deuxième album d'Ibrahim Ferrer "Buenos Hermanos", sorti en 2006, un album au charme décisif devenu un grand classique de la musique cubaine...
Une pulsation chaude, des sentiments, une générosité vraie... L' album d'Ibrahim Ferrer offre tout cela à la fois, et beaucoup plus encore. Dans cette voix satinée, ces boléros conduisant à l'essentiel, ces musiques à danser, la vie respire.
Produit par Ry Cooder la nouvelle production du sémillant septuagénaire avait vue défiler des célébrités bien choisies (Blind Boys of Alabama, Miguel Anga Diaz, Flaco Jimenez, Jon Hassel, Chucho Valdès...)
Une référence constante aux traditions musicales cubaines, aux figures historiques (Miguel Matamoros, Ignacio Piñeiro, Ernesto Lecuena...) mais aussi des traits, un vocabulaire, d'esprit neuf et surprenants.

Mi Sueño, "mon rêve"… Son rêve : chanter les boléros qu’il aimait tant. Ces douces chansons sentimentales de Cuba, de Porto Rico et du Mexique..

- Ibrahim Ferrer

Grupo Compay Segundo

Les héritiers du Buena Vista Social club

Grupo Compay SegundoAprès la disparition de Compay Segundo en Juillet 2003 à l'âge de 95 ans, son fils Salvador Repilado créa avec Hugo Garzon et des musiciens du "Buena Vista Social Club" le " Grupo Compay Segundo " pour faire connaître l'oeuvre léguée par son père..

Buena Vista Social Club

Ry Cooder à La Havane

Buena Vista Social ClubQuand Ry cooder débarque à La Havane en 1996 pour mener son projet autour de la musique cubaine, il s'interesse au personnage de Compay Segundo, il en fera le pilier de Buena Vista Social Club un album où sont réunis en autres Rubén Gonzales, Ibrahim Ferrer et Omara portuondo, il faudra ce disque pour que la majorité des cubains apprenne que Compay existe, alors qu'il est acclamé à l'étranger. en 97 ses chansons commencent à passer à la radio.


Albums Ibrahim Ferrer Jr.

  • Tous les albums : Il a enregistré deux disques comme soliste : "Son para Ti" (2002) et "Al son de un Homenaje" (gagnant du prestigieux prixGardel, 2008).

Manuel Galban

Le maître de la guitare

Manuel GalbanConnu dans le monde entier pour ses talents de guitariste, Manuel Galban s'était éteint à La Havane à l'âge de 80 ans. Le maître de la guitare, membre du célèbre groupe cubain Buena Vista Social Club et du quartette Los Zafiros.
Le musicien né le 14 janvier 1931 à Giraba était une figure artistique incontestée à Cuba. La télévision nationale a d'ailleurs qualifié sa mort de "grande perte, non seulement pour la musique cubaine".
Manuel Galban a fondé plusieurs groupes de musique comme Los Zafiros en 1962 ou encore Batey en 1974. Le talent du guitariste est rapidement connu et reconnu dans le monde entier. L'artiste aime mélanger plusieurs styles musicaux comme le filin, le R'n'B, le boléro ou encore la bossa-nova. Après avoir brillé avec le légendaire groupe Los Zafiros, il participe au projet Buena Vista Social Club dans les années 90, aux côtés entre autres de Compay Segundo, Ibrahim Ferrer, Pío Leyva, Ruben Gonzales, Orlando Cachaito Lopez. Le succès est évidemment au rendez-vous grâce au film documentaire réalisé par Win Wenders, Buena Vista Social Club. En plus de ces collaborations cubaines, il travaille avec Ry Cooper. Les deux artistes enregistrent Mambo Sinuendo en 2003 et remportent le Grammy Award du meilleur album pop instrumental.

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Al Son de un Homenaje

Ibrahim Ferrer Jr

Concerts Ibrahim Ferrer Jr

IBRAHIM FERRER JR - SONANDO - FESTIVAL POT'ARTS 2011. Il sera en tournée européenne à partir du 9 juillet et jusqu'au 20 octobre 2011. En compagnie de son orchestre, la Cuban Latin Group, le chanteur va sillonner de nombreux festivals, notamment en France, pour présenter son prochain album "Muy Mio".