Trinidad, Cuba



Un océan de canne à sucre

Ville de trinidad, cubaDe loin, le voyageur épris d'art voit jaillir de l'océan de canne à sucre le campanile vénitien d'un Canaletto. A son oreille résonnent alors, pour peu qu'il ait forcé sur le rhum ou le mojito, les vers que Péguy dédia à la flèche de la cathédrale de Chartres.
De près, il découvre un mirador élancé et, 130 marches plus tard, parvenu au sommet de la tour Iznaga, embrasse du regard les plantations de la vallée de San Luis et les contreforts du massif de l'Escambray.
C'est alors que le crissement d'une micheline exténuée, lancée sur la voie ferrée qui serpente entre les ingenios (raffineries sucrières), l'arrache à sa rêverie coloniale.

La légende de Trinidad

Le clan Iznaga

TrinidadPourquoi diable le clan Iznaga, dynastie fameuse hispano-cubaine, dressa-t-il en 1820, au beau milieu de son domaine, un tel minaret ? « Pour surveiller le labeur des esclaves, prévenir les rébellions et les incendies, mais aussi sonner l'angélus à la ronde », avance l'affable Carlos Joaquin Zerquera y Fernandez de Lara, «historien officiel» - sa carte de visite l'atteste - de la ville voisine de Trinidad. Libre au flâneur de préférer à cet éclairage trivial et véridique la légende. Deux frères convoitaient donc la main d'une même señorita.

Trinidad

Ville hispano-cubaine

Place de TrinidadPour distinguer le plus vaillant, leur père ordonna donc à l'un de creuser un puits, à l'autre d'ériger un beffroi. Ainsi fut fait. Las, les deux ouvrages atteindront une taille identique: 43,50 mètres. L'histoire ne dit pas si chacun reçut la moitié de la moitié. Une autre bizarrerie architecturale alimenta jadis les commérages : dans la demeure toute proche convertie en restaurant, seule la fenêtre de la chambre du seigneur de céans est dépourvue de barreaux ; c'est par là, dit-on, que se glissait à la nuit tombée la jeune noire jugée digne de partager la couche du patriarche.
A cela près, les grandes lignées de San Luis, Iznaga et Cantero en tête, traitaient, paraît-il, décemment leurs serfs, invités à donner en retour aux maîtres du Pa' et du Ma'. "Mélange de paternalisme et de bon sens", souligne Carlos Joaquin Zerquera. Un esclave mort, c'est de l'argent perdu.» Ainsi bâtira-t-on dans l'enceinte de l'hacienda des maisonnettes, un dispensaire, une école et un cimetière, hélas enfoui sous un épais linceul de broussailles.

Histoire de Trinidad

Le nouveau monde

musée Historique de TrinidadDepuis 1789, même si le trafic sévit dès le XVIe. Défenseur obstiné des Indiens, le bon Bartolomé de Las Casas avait alors suggéré - la perfection n'est pas de ce Nouveau Monde - de leur substituer maures et nègres. Pour le plus grand profit des planteurs de tabac et de l'élevage bovin. Le vœu du premier évêque d'Amérique sera comblé au-delà de toute espérance: entre 1820 et 1825, 100 000 nouveaux esclaves débarquent d'Afrique.
Soixante ans plus tard, les destructions dues aux deux guerres d'indépendance et l'envol de régions sucrières rivales sonnent l'heure du déclin. Maints esclaves bataillent contre l'occupant, fût-ce dans le sillage de leurs maîtres. Et beaucoup, bien qu'affranchis, resteront au service de patrons guettés par la ruine. Somptueux palais, le Musée historique de Trinidad recèle quelques reliques de la splendeur révolue des lignées sucrières.


Découvrir Cuba

Musique cubaine, l'Age d'or

Plaza America

VaraderoLa présence du centre de congrès Plaza America renforce son potentiel en tant que destination de tourisme de conventions et de voyages de motivation, tandis que son statut de port libre et ses conditions exceptionnelles pour la plongée lui valent d’être courues par une foule d’autres vacanciers. 23 points d’immersion et un parc marin. on peut également s’adonner à la pêche en haute mer, au yachting et à tous types de sports nautiques, Varadéro a aussi le privilège d’avoir été dotée du seul terrain de golf existant dans l’île, de même que d’un centre international de parachutisme.

Le Varadero golf club

Maison Dupont de NemoursConstruite autours de la maison Du Pont de Nemours en 1930 du nom du milliardaire américain d'origine française, qui abrite le restaurant Las americas, appelée également Xanadu, érigée sur un vaste domaine comprenant le club de golf de Varadero, inauguré le 22 octobre 1999, constitue une plus-value indéniable pour cette station balnéaire. Exploitant judicieusement la nature exceptionnelle de la région, ce parcours de 6 269 mètres offre aux golfeurs trois types d’environnements. Il s’étend d’abord le long de la côte, rappelant ainsi les origines écossaises du sport; puis, il traverse un ensemble de petits lacs d’où émergent des îlots...

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

- Toute la musique cubaine.

Santiago de Cuba

Santiago de CubaDeuxième ville du pays, Santiago de Cuba est la plus "caraïbe" des villes cubaines. Fruit de plusieurs siècles de métissage entre les Aborigènes, les Espagnols, les Africains, les Français et les Asiatiques, elle a conservé son caractère colonial avec ses rues étroites en escaliers, ses balustrades et ses patios.

Trinidad de Cuba

Trinidad de CubaTrinidad est imprégnée d’histoire et de soleil, et délimitée par des montagnes arborées et elle se trouve au bord de magnifiques plages. Profitez du soleil sur le sable doux, faites un plongeon dans la mer chaude des Caraïbes ou bien venez découvrir le Parc Naturel de Topes de Collantes, absolument préservé, situé juste à l’extérieur de Trinidad.