Concerts et festivals Salsa en 2020

Danzón Cubano

Marialy Pacheco, Danzón Cubano

Entre puissance, finesse, élégance et grâce,
la cubaine présente son cinquième album : Danzón Cubano

 Découvrez l'Album :
Danzón Cubano de Marialy Pacheco

Chucho Valdés

Chucho Valdés, Jazz Bata 2

Géant dans tous les sens du terme, le pianiste cubain au jeu puissant et au swing protéiforme ne se refuse aucun délire. Quarante ans après la naissance de son groupe Irakere, il en confie les géniales partitions à ses frétillants Afro-Cuban Messengers : gravé en live à Marciac sur un double album.

l'Album Navegas mundos

Las Hermanas Caronni

Las Hermanas Caronni

L’une à la clarinette, l’autre au violoncelle et à la voix, les jumelles tricotent un univers poétique et grisant, particulièrement fondant sur leur nouvel album, Navegas mundos. Entre chamamé et boléro cubain, chanson française et relecture hispanisante des Doors, elles effleurent les musiques populaires argentines et racontent des histoires bohèmes, préférant à la virtuosité les accents rêveurs du conte. On succombe à leur gracieuse osmose.

Nouvelle égérie de Gilles Peterson, cette Cubaine de 23 ans s'est signalée par une visite percussive du standard de jazz « Cry Me a River »

Dayme Arocena

Salsa, Reggaeton et Electro rumba

Brouillant délibérément les pistes en mélangeant salsa, reggaeton et electro rumba, ce premier album d'une artiste expressive et organique bouscule les fondamentaux de la scène cubaine. Daymé Arocena revendique les racines de la santería, religion polythéiste initiée par les esclaves de l'île, et du vaudou, en s'ouvrant à une écriture exigeante. Quelques invités de choix issus d'une scène jazz dont le contrebassiste Neil Charles et le pianiste Rob Mitchell.

Las Hermanas Caronni

Navega Mundos

Navega Mundos

NOUVEL ALBUM SANTA PLÁSTICA, sortie 01 mars 2019 Label Les Grands Fleuves
De l’Opéra de Buenos Aires aux scènes européennes où elles ont fait chanter leur violoncelle et leur clarinette, Las Hermanas Caronni se sont affranchies peu à peu de l’académisme de leur formation classique pour se jeter dans le maelström musical d’aujourd’hui. Elles ont parcouru le monde avant de s’installer en France à la fin des années 90 où elles ont formé leur duo. Au fil de leurs albums, elles ont à chaque fois intégré de nouvelles influences qui enrichissent leur répertoire et une rencontre avec Erik Truffaz aura suffi pour convaincre le trompettiste de se joindre à elles, les deux jumelles faisant un pas de plus vers le jazz avec lequel elles ont toujours voulu flirter. Entre la beauté grave de la clarinette basse de Gianna et le violoncelle caméléon de Laura, les compositions des deux sœurs, souvent inspirées de pièces classiques ou contemporaines, les emmènent vers de nouveaux territoires, même si l’âme de la milonga rôde encore entre les notes. Un éclectisme qui ne renie rien de leurs origines mais qui confesse un appétit musical immense.