Celia Cruz, Reine de la Salsa




La Guarachera de Cuba

Celia CruzCelia Claridad Cruz Alonso, la Guarachera de Cuba, est une figure féminine importante dans l’histoire de la musique cubaine, souvent comparée à Ella Fitzgerald où à Sarah Vaughan, depuis plus de 40 ans, elle est considérée comme la Reine de la Salsa.

Celia Cruz, les débuts

La Sonora Mantacera

Sonora MantaceraPersonnage charismatique à l'énergie dévastatrice, Celia Cruz est née à Barrio Santo Suarez, une petite ville située près de La Havane le 21 octobre 1924. Dès l'adolescence, on remarque ses qualités de chanteuse. On raconte que les voisins venaient écouter à sa porte lorsqu'elle chantait des berceuses à ses frères et soeurs. Son parcours est assez classique. Un jour, un de ses cousins la pousse à se présenter à un concours de chant organisé par la radio cubaine. Elle le remporte haut la main, intègre le conservatoire et est engagée par l'un des orchestres cubains les plus populaires du moment, La Sonora Mantacera.

Cuba's Queen Of Song

Dos gardenias

Celia CruzEn 1940, elle participe à l’émission Hora del Té sur Radio Garcia Serra, puis à l’émission La Corte Suprema del Arte de la CMQ, l’un des meilleurs radio-crochets de l’époque. Celia y interprète Nostalgia, un tango de Cadicamo et Cobian.
Sa voix est remarquée et on l’entend ensuite sur les ondes d’une autre radio importante, la RHC-Cadena Azul. Elle y rencontre Isolina Carillo, pianiste, compositeur et conseillère musicale de cette radio. Isolina a appris l’orgue avec le maestro Palau à la Cathédrale de la Havane. Elle a fondé l’un des premiers septettes féminins de Cuba, Las Trovadoras del Cayo, et composera en 1948 le célèbre Dos gardenias. Personnage respecté et influent, elle suggère à Celia, au vu de ses grandes qualités vocales, d’inclure de la musique afro-cubaine dans son répertoire.

Musique afro-cubaine

Mazucamba, El Cumbanchero

Celia Cruz, canciones premiadosCelia va rapidement devenir la meilleure interprète d'un genre réputé difficile (afro-cubain). Avec le maestro Obdulio Morales et son orchestre, elle s’imprègne des subtilités de cette musique. En 1942, elle enregistre son premier disque avec le choeur de l’orchestre d’Alberto Zayas dont quelques morceaux de style afro. Pendant ces années 40, Celia peine à joindre les deux bouts. En 1947, elle doit se résoudre à enregistrer des thèmes plus commerciaux avec l’orchestre d’Ernesto Duarte tels la Mazucamba d’Orlando Rosa, et El Cumbanchero du Portoricain Rafael Hernandez.
En 1948, Celia Cruz, au sein de la troupe de danse Las Mulatas de Fuego, fait partie d’un spectacle du chorégraphe Roderico « Rodney », Neyra, sur la scène du Tropicana. Elle se fait à nouveau remarquer par la puissance, la clarté et la limpidité de sa voix. Elle sait atteindre, sans effort, des tonalités incroyablement hautes pour une chanteuse sans véritable préparation technique.

Sonora Mantacera

La tournée américaines

La Guarachera de CubaAvec la Sonora elle va enregistrer ses premiers disques commerciaux, pour le label Seeco, et deviendra dès lors l’une des voix incontournables de la musique cubaine. Elle chante à la radio, à la télévision, dans les bals, et fait plusieurs apparitions dans les films cubains de l’époque, Rincon Criollo (un coin bien créole), Una Gallega en la Habana (Une Espingouine à la Havane) Yambao et Olé Cuba. En 1957, elle reçoit un disque d’or pour son tube Burundanga.
Sonora MantaceraEn 1951, sort le premier disque de La Sonora Mantacera sur lequel apparait Celia Cruz. Démarre alors toute une série de tournées internationales ( Amérique Latine, Caraïbes, Etats Unis, Europe ), de films, d'émissions télévisées.. qui placent peu à peu la Reine de la Salsa sur le devant de la scène. Le grand tournant de sa carrière a lieu lors d'une grande tournée américaine de La Sonora Mantacera.

En 1960, Fidel Castro a pris le pouvoir un an auparavant. Au Mexique, Celia prend la décision de quitter Cuba et s'installe à New York. La communauté latine en exil, plus particulièrement les portoricains très présents à New York, l'accueille à bras ouvert et lui demande d'être leur porte-parole. Elle enregistrera à Miami plusieurs disques avec l’orchestre du compositeur cubain René Hernandez.
Elle refuse d'endosser un rôle politique. Pourtant elle devient naturellement un symbole non seulement pour les cubains, les portoricains mais aussi les colombiens, les mexicains, les argentins... bref, tous les résidents hispaniques.

Salsa

La voz de la experiencia

Celia Cruz, Reine de la SalsaElle enregistre avec des orchestres réputés, comme ceux de Memo Salamanca, ou du pianiste et compositeur cubain Juan Bruno Tarraza. Sa collaboration avec le Portoricain Johnny Pacheco dans les années 70 lui permet de s’engouffrer dans l’univers prometteur de la salsa, dont elle devient vite la figure de proue féminine ! En 1998, dans un magnifique duo, intitulé la voz de la experiencia avec la chanteuse India.



Celia Cruz - Guantanamera

Découvrir Cuba

Musique cubaine, l'Age d'or

Fania All Stars

HolguinDurant sa carrière, Celia Cruz a collectionné les enregistrements historiques. Ses collaborations avec Tito Puente, Johnny Pacheco, le FANIA ALL STARS, Willie Colon et même David Byrne ont marquées l'histoire de la musique afro-cubaine...>

Discographie Celia Cruz

Cuba y Puerto Rico Son...(66)
Son Con Guaguanco (67)
A Ti Mexico (67) Bravo (67) - Quimbo Quimbumbia (69)
Etc., Etc., Etc. (70)
Nuevas Exitos De Celia Cruz (71)
Algo Especial Para Recordar (72)
Celia & Johnny (74) Tremendo Catche (75)
Recordando El Ayer (76)
Only They Could Have Made This Album (77)
The Brilliant (78) Eternos (78)
A Todos Mis Amigos (78) La Ceiba (79)
Celia, Johnny & Pete (80) Celia & Willie (81)
Feliz Encuentro (82) Tremendo Trio (83)
Homenaje A Benny More Vol.3 (85)
De Nuevo (86) La Candela
The Winners (87) Ritmo En El Corazon (88)
Azucar Negra (93) Azucar! (93)
Borelos (93) Homenaje A Los Santos (94)
Irrepetible / Unrepeatable (94)
Irresistible (95) Tambien Boleros (97)
Mi Vida Es Cantar (98) Hoy Y Ayer (99)
A Night of Salsa (00) Siempre Viviré (00)
Toute la musique de Celia Cruz >

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Celia Cruz, La reine de la salsa

Celia Cruz, la reine de la Salsa"La musique est un cadeau de Dieu et s'il me le laisse, je continuerai à partager ce cadeau avec tout le monde. C'est la seule chose qui me remplisse de félicité. C'est le but de ma vie."