Danser la Salsa

Pour étudier les racines de la salsa, Il faut se tourner vers Cuba

La salsa qui signifie en espagnol « sauce » désigne à la fois une danse, un genre musical, mais aussi une famille, la musique latino-américaine. Le danseur de salsa est appelé salsero ou salsera au féminin.

Les racines de la salsa

Tito Puente, Eddie Palmieri

Tito PuenteIl est à la mode de critiquer le terme salsa. de dire que c'est une déformation, que ça ne représente pas cette musique... Les cubains, en particulier, ont l'impression qu'il leur faut revendiquer leur musique. Ce que beaucoup oublient, c'est que ce sont les portoricains qui ont maintenu cette musique en vie quand il n'y avait personne d'autre pour le faire. Des gens comme Tito Puente, Eddie Palmieri, Tito Rodriguez, et tant d'autres lui ont permis de survivre, et l'ont marquée de leur empreinte, lui donnant une autre perspective.

Danses latines

Mais le mot salsa a aidé lui aussi cette musique à survivre, il lui a donné une identité. C'est exactement ce qu'on fait quand on vend du dentifrice Il faut mettre sur le tube quelque chose qui fera que les gens choisiront le vôtre. En effet, salsa est un terme commercial, une étiquette et son spectre envahit toutes les Caraïbes. L'invasion fut à grande échelle, inégalable.

Evolution de la salsa

Danse latine et musique populaire

SalsaSon évolution est indissociable de l'industrie du disque. Celle-ci, toujours appuyée par les mécanismes de publicité a toujours œuvré à créer des goûts artificiels, des modes à la chaîne. Ainsi la musique populaire diffusée et produite par le biais de cette industrie sera toujours étiquetée, par catégories, répondent à des intérêts commerciaux qui paradoxalement n'ont jamais réussi à définir proprement ce qu'on écoute. L'industrie vit des modes et des catégories et la musique populaire peut se développer en marge des innovations doit dépendre de cette industrie. Ce sont ces innovations qui soudain deviennent modes et on ne peut par conséquent tracer l’histoire de cette musique sans qu'elle dépende d'une manière considérable de l'industrie du disque.
On ne peut confondre les disques en tant que produit industriel avec la musique qu'ils contiennent. Les modes touchent les disques et son industrie mais pas forcément la musique qu'ils contiennent pour autant que celle-ci soit authentiquement populaire.

Danser la Salsa

La musique et la danse, les deux piliers de la culture cubaine

Salsa cubaineLa salsa cubaine, très connue de nos jours dans pratiquement tous les pays du monde, vit sa croissance et sa splendeur à la fin des années '80 et au commencement des années '90 avec la maturité des orchestres comme Los Van Van, NG La Banda, et le surgissement de jeunes orchestres comme El Médico de la Salsa, Paulo FG y su Elite et Issac Delgado, entre autres qui se maintiennent toujours au plus haut niveau musical jusqu'à nos jours.

La Salsa dans les années 50'

Les années 50, à NYC, le Jazz prend un virage. Dans son développement fulgurant, il s'était débarrassé d'une de ses principales fonctions : faire danser.

Salsa aux U.S.Après plusieurs décennies prospères, les salons de danse encaissent mal le coup. De moins en moins de couples américains blancs s'y rendent pour danser sur un vieux swing, un tango ou un fox-trot en perte de souffle. Sur la 53ème et Broadway se trouvait le Palladium, un immense club capable d'accueillir un millier de couples sur sa piste de danse. Il subissait le même sort que les autres théâtres de sa grandeur. Mais son promoteur, par une heureuse intuition entrevoit une solution possible dans la musique latine, nouveau moteur qui pourrait révolutionner et relancer la vie nocturne de la ville.

Machito & Sus Afrocubans

A l'affiche Machito & Sus Afrocubans, dirigés par Mano Bauzà, seul orchestre composé de latinos (et noirs!) à avoir réussi à se produire auparavant avec prestige et aisance dans les milieux blancs...

Cours de salsa paris - adresses


Afficher Cours de Salsa à Paris sur une carte plus grande

Actualités Salsa

Latin Event

Batchata et Kizomba

Cours Salsa - batchata - kizomba à noisy le grand batchata salsa latin event
Apprenez à danser les differents styles de Salsa (cubaine et portoricaine), la bachata et la kizomba avec l’association LATIN EVENT! Nos différents professeurs vous ferons découvrir avec gaieté toute la sensualité et la chaleur de ces danses.

Caribailes

Danses africaines, urbaines, caribéennes et brésiliennes

Caribailes propose quatre univers de cours de danses à Paris : danses africaines, urbaines, caribéennes et brésiliennes. Les cours respectent le swing afro-caribéen ou latino-américain. Les professeurs de l'académie donnent à la musique une place de premier choix, et c'est là sûrement un de nos secrets... Danses caribéennes : découvrez les cours de bachata dominicaine, les différents styles de salsa, cours de salsa cubaine de la Havane, de Santiago ou de Trinidad, le style salsa mambo des latino-caribéens de New-York avec les cours de salsa portoricaine, les cours de gwo ka de Guadeloupe, le ragga jamaïcain, le reggaeton de Porto-Rico etc.>