Histoire des marques de cigares cubains



Cohiba, Montecristo, Partagas... des marques qui font la légende du cigare cubain

Simon Bolivar

Simon BolivarUne des grandes figures romantiques du XIXème siècle débarassa une grande partie de l’Amérique Latine du joug espagnol. En 1901, soixante-et-onze ans après sa mort, la firme Rocha de La Havana le commémora sur ses bagues. Il n’est sans doute pas étonnant qu’une marque, portant le nom d’un personnage aussi puissant, offre des mélanges fortement charpentés. Ces cigares sont très bien construits, d’une grande richesse aromatique et d’une puissance toute cubaine. A réserver pour les amateurs.

Cohiba

CohibaLe nom de cette marque provient des anciens indiens « Tainos » de Cuba. Les Cohiba sont sans doute parmi les cigares les plus fins du monde. Marque préférée de Fidel Castro, le Cohiba fut créé en 1968 pour usage diplomatique uniquement. Dès 1982, il est offert au public en trois calibres : Lanceros, Coronas Especiales et Panetelas. Trois formats s’ajoutèrent en 1989 pour compléter « La Linea Classsica » : Esplendidos, Robustos et Exquisitos. Les cinq formats de « La Linea 1492 » virent le jour en 1992 pour commémorer le cinq centième anniversaire de la découverte de Cuba et du Havane : Siglo (siècle) I, II, III, IV et V. Cohiba est l’une des grandes fiertés de la Havane, seules une dizaine de Vegas sont habilitée à fournir les feuilles entrant dans la construction des cigares de la marque. Une particularité unique et notable est la troisième fermentation ce qui en justifie le prix élevé.

El Rey del Mundo

El Rey del MundoEn 1882, la manufacture Antonio Allones lança une nouvelle marque de grande qualité et de prix élevé. Confiants et peu modestes, ils l’appelèrent « Le Roi du Monde ». Ce fut le succès et très rapidement la société fut rebaptisée « El Rey del Mundo Cigar Co. ». Ses produits sont caractérisés par un mélange plus léger de tabacs.

H. Upmann

H. UpmannUpmann était banquier. Envoûté par les cigares qu’il recevait de Cuba, il s’installa à La Havane en 1844, comme banquier et cigarier. Sa banque périclita rapidement mais ses cigares, dont chaque boîte porte sa signature, restent l’exemple parfait d’un élégant Havane très bien équilibré en arômes et en puissance.

Hoyo de Monterrey

Hoyo de MonterreyDans le village de San Juan y Martinez, en Vuelta Abajo, la grille d’entrée d’un plantation porte l’inscription « Hoyo de Monterrey, José Gener. 1860 », ce qui indique que Sr. Gener cultivait le tabac avant de créer sa propre marque en 1865. La série « Le Hoyo » fut lancée en 1970 pour satisfaire la demande de cigares plus corsés, présentés en cabinets, particulièrement pour le marché suisse.



Gloria Cubana

Gloria CubanaLa Gloria Cubana fut crée en 1885 par la Sociedad Cabaña y Castro et gagna rapidement ses lettres de noblesse auprès des fumeurs expérimentés. Ce succès est dû à sa bonne construction ainsi qu’à une excellente palette aromatique servie par une puissance justement dosée. En 1905 la marque fut revendue à José F. Rocha & Co pour être ensuite reprise par la famille Cifuentes, propriétaire de la grande marque Partagas.

Montecristo

MontecristoMontecristo fut lancé en 1935 par la manufacture H. Upmann, d’abord en cinq formats désignés non par des noms mais par des chiffres. Les autres formats tels le « A » et les « Especial » s’ajoutèrent au début des années 70. Le goût particulier des Montecristo a tellement plu au fumeur de cigares qu’il s’imposa comme le plus populaire des Havanes depuis plus de deux décennies.

Partagas

PartagasC’est en 1845 que Dom Jaime Partagas ouvrit les portes de sa fameuse manufacture à Industria 520, La Havane. C’est là que ses cigares ont toujours été fabriqués, sauf entre 1987 et 1990, durant la restauration du bâtiment. Cette marque très respectée offre des mélanges corsés.

Punch

PunchDon Manuel Lopez de la J. Valle & Co. Créa Punch en 1840 ; il visait le marché britannique où le magazine humoristique du même nom connaissait un franc succès. Un M. Punch, très satisfait, le cigare entre les doigts, est encore représenté sur les étiquettes de chaque boîte de ces cigares très appréciés depuis longtemps.

Rafael Gonzalez

Rafael GonzalezOn prétend que l’avis figurant sur chaque boîte de Rafael Gonzalez, que « les cigares devraient être fumés dans le mois qui suit leur expédition ou devraient soigneusement mûrir pendant environ un an » serait dû à la plume d’un importateur anglais des années 30. Il est certain que le bouquet délicat de cette marque est fait pour flatter le palais anglais.

Ramón Allones

Ramon AllonesLa marque fut déposée par Ramón Allones en 1845 et furent les premiers à proposer les cigares en boîtes de 25 cigares, tellement populaire aujourd’hui. La marque changea fréquemment de mains pour finalement être achetée en 1927 par la société Cifuentes Pego & Co, également propriétaires de la fameuse marque Partagas. Ramon Allones partage les standards de fabrication de Partagas et propose des cigares parmi les plus appréciés.

Romeo y Julieta

Romeo y JulietaFondé en 1875 par Alvarez y Garcia, Romeo y Julieta prit son essor en 1903, lorsque la manufacture fut rachetée par « Pepin » Fernandes Rodriguez. Pepin parcourait le monde en faisant courir sa jument Julieta partout en Europe et en produisant la sélection la plus large de bagues personnalisées pour les célébrités de l’époque. Romeo y Julieta est la première marque à proposer le format Churchill en honneur de Sr. Winston Churchill.

Sancho Panza

Sancho PanzaSancho Panza : Cette marque fut d’abord enregistrée en 1848 sous le nom de Don Emilio Ohmsted au 48 Angeles Street dans la ville de la Havane. Ensuite, durant les années 1880, la fabrique fut achetée par Ramon Allones qui conserva son étiquetage et sa superbe qualité. En 1940 la marque fur reprise par Rey del Mundo Cigar Co.

Trinidad

TrinidadLancé sur le marché en 1998, Trinidad à une histoire semblable à Cohiba. En effet, les cigares Trinidad étaient utilisés à des fins diplomatiques par le gouvernement cubain. Fabriqués par El Laguito (Cohiba), les Trinidad sont parmi les meilleurs cigares pour les connaisseurs.

Robaina

RobainaCette marque porte le nom de l’un des meilleurs cultivateur de tabac. Don Alejandro Robaina à plus de 80 ans est la troisième génération de la propriété familiale près de San Luis. Son père Maruto Robaina était déjà considéré comme le meilleur cultivateur du pays. En 1950, après la mort de son père, Don Alejandro reprit le flambeau familial et se spécialisa dans la culture des fines feuilles de capes. Les Vegas Robaina sont fabriqués chez H. Upmann par les torcedores les plus spécialisés, ce qui en fait un produit d’élite.

Vegueros

VeguerosCette fabrique de Pinar del Rio était la première ouverte aux touristes. Les cigares produits étaient réservés pour le marché local. En 1997, Veguero lança une nouvelle marque, Verguero (paysan), proposant des cigares roulés à la main destinés à l’exportation. La popularité de la marque fut rapide malgré le manque de goût de sa bague verte.



Fumer nuit gravement à la santé, loi n°9132

Cigares

Guillaume Tesson

Le journaliste épicurien Guillaume Tesson a décidé de placer la barre encore plus haut : créer un petit Larousse qui ne parle que de cigares (avec des fiches sur les 200 meilleurs puros, issus de différents terroirs) et le proposer dans une vraie cave à cigares (avec hygromètre et humidificateur), tout ça pour la modique somme de 23,75€. En tout cas voilà une super idée de cadeau à offrir, génial pour un débutant mais également bien pratique comme aide-mémoire pour un passionné.

Boutiques de Cigares

Tabac George V

Shopping, mode, cadeaux, Stylo, tabac.

Boutique 22 Davidoff

Spécialiste du cigare à Paris - plus de 80 000 cigares répartis en plus de 40 marques et 300 vitoles, vaste choix de coffrets à cigares et d'accessoires pour fumeurs, pour tous les goûts et tous les budgets

Flor de Cuba

Le cigare cubain règne en maître parmi un choix d’environ 150 pièces, dont le cigare cubain le plus vendu en France, le fameux D4 de Partagas qui dégage un parfum très puissant et complexe.

Le petit Larousse des cigares

200 meilleurs cigares classés par terroirs

larousse de CigaresPrésenté dans une véritable cave à cigares en cèdre avec un humidificateur et un hygromètre à l'intérieur du couvercle, le Petit Larousse du cigare, premier livre de référence, décrit l'histoire du cigare de l'époque précolombienne à nos fumoirs d'aujourd'hui ; explique selon les terroirs, les étapes de fabrication du semis à l'assemblage... ; commente la dégustation, véritable art de vivre. Dans la dernière partie de l'ouvrage, le lecteur trouvera un répertoire illustré des 200 cigares les plus réputés dans les 4 terroirs principaux (Cuba, République dominicaine, Honduras, Nicaragua).

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Barrio Latino

Etape cubaine au 2ème étage, les volutes de « Romeo y Julieta » survolent le superbe bar serti de bagues de cigare, mojitos maison et tapas se dégustent lové dans un fauteuil club.

Alejandro Robaina

Il était l'un des plus expérimentés parmi les vegueros privés, qui avait amené la production de la cape à un haut niveau de perfection.