La volonté de Fidel Castro de se mêler de tout



Guérilleros barbus

2 janvier 1959 - Fidel Castro prend le pouvoir à Cuba Il y a plus de cinquante ans, les derniers jours de décembre 1958, les guérilleros barbus de Fidel Castro enfonçaient l'armée du dictateur Fulgencio Batista, obligeant celui-ci à quitter Cuba. La révolution commençait. 2 janvier 1959 - Fidel Castro prend le pouvoir à Cuba.

Révolution cubaine

Pour des millions de femmes et d'hommes d'Amérique latine naissait alors un immense espoir de justice sociale. Les réussites du régime en matière d'éducation et de santé sont connues ; ses échecs dans le domaine des libertés, de l'agriculture et de l'économie aussi.

Quelle est la responsabilité de Fidel Castro ? La volonté du Commandant de se mêler de tout, de tout diriger, de vouloir en savoir plus que les meilleurs experts dans les domaines les plus divers - et jusqu'en matière de cuisine -, expliquerait, à la fois, les plus grands succès et certains échecs.

Sur la place de la Révolution à La Havane, en janvier 1998, à la veille de l'arrivée du pape, Il y avait un portrait mural géant du Che Guevara et sous les yeux de la statue colossale de José Marti, " Père de la patrie ", se déployais une immense image du Sacré-Coeur de Jésus.
Les gens s'apprêtaient à accueillir Jean Paul II parce que Fidel Castro le leur avait demandé, et parce qu'ils pensaient pouvoir réclamer des choses pratiques : " Seigneur, faites que nos parents de Miami nous envoient des dollars ; que les steaks et les poissons se multiplient et remplacent cette (masse viandesque) qu'on nous donne avec notre carte de rationnement."

Obsédés par la nourriture

Les Cubains sont obsédés par la nourriture. L'une des blagues les moins méchantes sur les grandes faims de la " période spéciale" est celle-ci :
" Quelle est la différence entre une noix de coco et un réfrigérateur cubain ? "
Réponse : " Aucune. Les deux ne contiennent que de l'eau."

Zoo à Cuba

L'une des plus cruelles évoque le zoo, et raconte qu'au fur et à mesure que la faim augmentait il fallut changer les panneaux : d'abord, " Interdiction de donner de la nourriture aux animaux ", puis, " Interdiction de manger la nourriture des animaux ", et enfin... " Interdiction de manger les animaux "... Le correspondant d'un quotidien espagnol fut invité à quitter Cuba lorsqu'il révéla que tous les chats de La Havane avaient disparu...

Gastronomie cubaine

Cuisine de CubaLa télévision fit appel à une animatrice de l'époque de Batista, Nitza Villapol, pour présenter, pendant cette « période spéciale », des recettes de cuisine sans viande, à base des rares produits disponibles sur la carte de rationnement : pommes de terre au four ; purée de pommes de terre à l'oignon ou à l'ail avec de la graisse de porc et du jus d'orange ; dessert de pommes de terre avec du sucre et des pelures d'orange...

Voyagez à Cuba

Si vous voyagez à Cuba, vous dégusterez les meilleurs repas dans un Paladar.
En réalité, vous mangerez chez les Cubains à domicile. Les particuliers qui exploitent un Paladar sont obligés de limiter le nombre de chaises à 12 maximum. Le menu est également réglementé. Viande de porc, poulet, riz et haricots sont les seuls mets autorisés.



Une cuisine résultat de mélanges >>

La cuisine cubaine est le résultat du mélange qu'est Cuba : les immigrants, qu'ils soient d'Asie ou d'Afrique, et avant eux les colons espagnols, ont contribué à l'élaboration de la cuisine créole, sa sœur cubaine en est une version simplifiée et moins relevée. Sa simplicité est liée principalement à la pénurie et au coût élevé des produits variés. Viandes et poissons sont très rares. Le porc (cochinito) est la viande préférée des insulaires, il peut être cuisiné de différentes façons (au four, grillé ou frit), il est souvent badigeonné de mojo, une préparation à base d'huile, de citron et d'ail. Le plat national est l'ajiaco, c'est un pot au feu de légumes et de tubercules mijotés avec de la viande, le plus souvent du porc, sa saveur dépend des légumes et l'assaisonnement.

Plat principal Cubain

Le repas ne se compose que d'un plat principal, accompagné avec du riz et des haricots noirs (moros y christianos), ou parfois des haricots rouges (congri oriental). Une salade de batavia, tomates et concombre, agrémente le tout. Bananes plantains (platanos) et manioc frits peuvent également accompagner ce plat unique. En dessert vous pourrez goûter au fromage à la confiture de goyave, ou vous rafraîchir en savourant un fruit exotique : l'île n'en manque pas ! La célèbre langouste de Cuba est plutôt rare car elle est principalement réservée à l'exportation, on peut toutefois en commander dans la plupart des restaurants touristiques.


Reportages Cuba

Expositions Photos

Fidel Castro, une vie

Jean-Pierre Clerc

Fidel Castro, une vie

« Le pouvoir ne m'intéresse pas », assurait début 1959 le jeune avocat Fidel Castro, 33 ans, tombeur du tyran Batista. Le Lider maximo aura pourtant exercé sa férule sur Cuba pendant un demi-siècle, avant de transmettre le flambeau à son « jeune » frère Raúl, de quatre ans son cadet.
Au fil du temps, il aura affronté les États-Unis, attisé les guérillas d'Amérique latine avec l'aide de son compañero « Che » Guevara, joué Pékin contre Moscou, tenté d'imposer La Havane comme troisième pôle de la Révolution mondiale et remodelé le Sud de l'Afrique, avec l'aide du protecteur soviétique. Il a laissé aux Cubains la Sécurité sociale et l'éducation gratuite, mais leur salaire moyen est aujourd'hui de 18 euros par mois, l'un des plus faibles de la planète.
De quel poids pèse encore, de sa retraite médicalisée, le vieillard qui fut longtemps « la » voix de Cuba, un phare pour les opprimés d'Amérique latine et, un temps, l'idole de la jeunesse passionnée des cinq continents ? De l'enfance paysanne à sa sortie de scène, en passant par l'éducation jésuite et la jeunesse baroudeuse, l'auteur accompagne la trajectoire d'un révolutionnaire qui aura durablement marqué notre époque. Et redessine la carte de Cuba en 2013 : dictature militaire, oui ; socialiste, pourquoi pas ; en transition vers une économie moins administrée, sans doute.

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Santiago de Cuba

Santiago de CubaDeuxième ville du pays, Santiago de Cuba est la plus "caraïbe" des villes cubaines. Fruit de plusieurs siècles de métissage entre les Aborigènes, elle a conservé son caractère colonial avec ses rues étroites en escaliers, ses balustrades et ses patios...