Oscar D’Leon, el león de la salsa



Black Summer Festival 2014

OSCAR D'LEON le mardi 22/07/2014 à 20h30

BLACK SUMMER FESTIVAL 2014OSCAR D'LEON au BLACK SUMMER FESTIVAL 2014 : Du 14 juillet au 02 aout 2014, le BLACK SUMMER FESTIVAL sera la quatorzième édition du Festival d'été du Cabaret Sauvage! Cette année coup de projecteur sur les musiques noires: Funk, Soul, Reggae, Afrobeat, Jazz, Hip-Hop, Blues, Salsa....
Consacré comme une idole dans son pays, Oscar D’León nourrit sa musique des traditions africaine et cubaine, du jazz latin new-yorkais, et parfois d’une pointe de soca de Trinidad et Tobago. Il ne compte plus les disques d’or et récompenses depuis longtemps.

Oscar Emilio Leon Dionisia

Oscar D’Leon,Vénézuélien de naissance, Oscar Emilio Leon Dionisia voit le jour dans la banlieue de Caracas le 11 Juillet 1940. Parfait autodidacte dotée d’une oreille musicale, D’Leon apprend à jouer de la basse en écoutant et en rejouant certains albums de musiciens cubains tels que « Benny Moré » et le « Sonora Matancera » .Il allie a son talent d’improvisation à une voix unique et reconnaissable entre mille.

Oscar D'Leon - Tempo Latino 2006

Origine le Venezuela

El Faraon de la Salsa

Asi SoyOscar D’Leon, “el león de la salsa” ou "El Faraon de la Salsa", est né à Antimo un quartier près de Caracas. Quand il était enfant, il montre son intérêt pour les percussions et chante lors d’activités sociales. Sa capacité d’improvisation, son charisme et son intense amour pour la musique, font d’ Oscar D’Leon un sonero. né dans la meilleure tradition latine. Aujourd’ hui son nom est reconnu dans le monde, mais dans son pays d’origine le Venezuela, c’est une idole, pas seulement comme chanteur et musicien, mais aussi pour sa personnalité.

Beny More et La Sonora Mantancera

Inspiré par les grands maitres de la musique cubaine, spécialement par les soneros, Beny More et La Sonora Mantancera il interprète également des sons des années 60 à New York, particulièrement de Eddie Palmieri et Fania Generation. En plus d’être un grand sonero et talentueux bassiste, Il est aussi un extraordinaire danseur.

Premiers concerts

Il donne ses premiers concerts dans les clubs de la ville alors qu’il est encore employé de taxi et ouvrier à la General Motors. En 1972, il co-fonde le groupe mythique Dimension Latina au sein duquel il réalise 6 albums dont se détachent des morceaux comme « Pesando en Ti « ou le méga hit « Lloraras». La Dimension Latina est devenu un des orchestres les plus connu et des Caraïbes et à pénétré le marché Nord-Américain. D’Leon quitte la Dimension Latino en 1977 et crée son propre orchestre « La Salsa Mayor » puis, plus tard, une formation nommée « La Critica ». Il confirme son statut de « sonero » (chanteur improvisateur) majeur de son temps avec des morceaux comme « Monta mi Capello » , « A El » ou « Que Cosa Tan Linda » .

Oscar D’Leon Y Su Orquesta

Il lance une nouvelle formation « Oscar D’Leon Y Su Orquesta » Oscar transforme tous ses concerts en shows grâce à son charisme. Son aptitude à chanter, danser, et à jouer de la basse en même temps lui a valu d’être surnommé par le public « El Bajo Danzante ».

Discographie Oscar D’León

Oscar D’León, El leon de la Salsa. En 30 ans de carrière, le musicien a enregistré plus de 60 albums et est aujourd’hui reconnu comme l’un des plus grands "soneros" au monde.

Los Van Van

Los Van Van, groupe cubain qui fêtera sur scène ses 40 ans de carrière. Véritables légendes, la presse les surnomme les Rolling Stones de la Salsa ! Elio Reve y su Charangon (ou Orquesta Revé). Le groupe cubain de changüí et salsa fêtera prochainement ses 55 ans d’activité !

La Dimensión Latina :
El Clan de Víctor y Dimensión Latina, 1972 - Dimensión Latina 72, 1972 - Triunfadores, 1973 - En la Dimensión Latina, 1974 Dimensión Latina 75, 1975 - Dimensión Latina 76 "Salsa Brava", 1976 - Dimensión Latina en Nueva York, 1977
Orchestre Oscar D'leon
Con Bajo y Todo 1976 2 Sets con Oscar, 1977 - El Oscar de la Salsa, 1978 - Y Su Salsa Mayor, 1978 - El Mas Grande, 1979 - Llegó...Actuó y Triunfó, 1979 - Al Frente de Todos, 1980 - A Mi Si me Gusta A, 1981 - Dos Colosos en Concierto, 1981 - El Discóbolo, 1982 - Con Dulzura, 1983 - 15 Éxitos, 1983 - Con Cariño, 1984 - El Sabor, 1984 - Yo Soy, 1985 - Oscar 86, 1986 - Riquití, 1987 - La Salsa soy Yo, 1987 - De Aquí Pa'llá, 1988 - Navidad, 1989 - En Puerto Rico,1990 - Boleros, Sones... y Algo Más, 1990 - Auténtico.

Oscar D' Leon y Barullo "La Canto"



Oscar D Leon à Tempo Latino

Le 24 juillet 2014

Oscar D Leon à Tempo LatinoPROGRAMME DU FESTIVAL TEMPO LATINO 2014
JEUDI 24 JUILLET : SALSAFON - OSCAR D’LEON
VENDREDI 25 JUILLET : ORQUESTA BROADWAY - TIPICA 73 SAMEDI 26 JUILLET : TIMBIQUI - KASSAV’
DIMANCHE 27 JUILLET : CONGA LIBRE - AFRICANDO


Cubaton All Stars

Oscar D léon

label new-yorkais RMM

Au début des années 90, il entre chez le fameux label new-yorkais RMM et enregistre avec les grands artistes latinos du moment : Celia Cruz, Tito Puente, ( Paris Mambo), Jose Alberto « El Canario »et la India. Oscar D’Leon prend un réel plaisir à divertir son public, comme il le confiera au Chicago Tribune en 1996 : « Mon message n’a rien à voir avec l’écologie ou la politique, je veux seulement que les gens passent du bon temps et ses souviennent de moi comme quelque un qui les aime. Connu comme « El Leon de la Salsa » Oscar D’ Leon est un pèlerin de la musique latine à travers le monde !...
Site web : www.oscardleon.com
Myspace : www.myspace.com/oscardleonsonero

Eddy-K, groupe cubain de reggaeton

Un de leurs principaux tubes est La Habana me queda chiquita, une reprise du groupe de timba Pachito Alonso y su Kini Kini, avec la participation de Christian et Rey Alonso. Entrale, titre inédit en duo avec la diva cubaine Haila apparait sur la compilation Verano Caliente. Enfin, la chanson de l'album Aquí están los cuatro s'est classée n°3 dans le hit-parade du magazine américain "Latinos Unidos".

Concerts, festivals

Gente D zona

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Lo Mejor Que Suena Ahora

Cet album existe sur un Cd version 2 A Cuba il n’y a pas que la Salsa et la rumba, il y a aussi le rap, le reaggaeton, le funk, le jazz et même du rock. Tous ces styles étant toujours pratiqués avec spontanéité et originalité mais surtout à un très haut niveau technique. Héritage culturel amplifié par la manie très socialiste d’exceller dans les domaines de l’éducation et la culture. C'est album reste une réference dans le reggaeton

Naissance du Cubaton

Tous les grands noms se convertissent d'une manière ou d'une autre au cubaton, cette musique qui a permis à de jeunes inconnus, non issus du Conservatoire, de se hisser en tête avec une boîte à rythmes. C'est ainsi qu'est né le cubaton, la rencontre du troisième type entre la science musicale cubaine et les reguetoneros.