Cuba, l'experience de ma vie



Un photographe donne sa vision de Cuba

Carnets de voyage, Cuba

Reportage photo de Frédéric Vigneau

Ma passion de la photographie remonte aux années 80 ; j’ai commencé à prendre des clichés en Noir et Blanc dans Paris, au coeur du quartier des halles alors en plein chantier.
Le Noir et Blanc m’a parut être un mode d’expression privilégié, plus apte à traduire mes émotions...
Frédéric


Frédéric VIGNEAU

Tourisme à Cuba

Pour nous, les vacances c’est un peu compliqué, mais on en a besoin pour se reposer mentalement et spirituellement. Je ne suis pas contre le tourisme, parce que tout le monde doit voyager et rencontrer d’autres personnes, mais nos possibilités sont à chaque fois réduites. Les centres touristiques sont pour les touristes. Il nous reste que des choses qui ne sont pas si commode, mais on l’accepte.

Les femmes cubaines

Compliments des hommes aux femmes dans la rue

Frédéric VIGNEAULorsqu’on se promène dans la rue, les hommes vous interpellent par des sifflements et vous complimentent sur votre tenue ou votre corps. Au début, pour moi, petite française, ce n’était pas très agréable et puis lorsqu’on a compris que c’est gratuit, comme un jeu entre l’homme qui parle et la femme qui en rajoute ou répond d’un sourire, on s’aperçoit que ça anime les rues et le contact entre les gens.




Reportages Cuba

Expositions Photos

Aspects positifs de la vie sociale

Vie sociale à  CubaMalgré toutes les difficultés, à partir de la débâcle de l’union soviétique, nous sommes restés seuls.
Nous sommes restés seuls et nous avons travaillé plus fort. On a perdu des amis du marché socialiste, ceux qu’on appelait " amis ": L’Union Soviétique, l’Allemagne etc...
On a dû chercher un autre marché dans d’autres pays de l’Europe. Mais malgré ça, la vie sociale continue. Je pense que chez nous maintenant, on est devenu plus fort, parce que par exemple dans un quartier, n’importe où, tout le monde t’aide, tes voisins t’aident. Ce n’est pas une chose absolue, mais on ne peut pas dire qu’on se couche sans rien manger.
Tu peux cogner à n’importe quelle porte d’un voisin. Si tu as un problème, on peut t’aider. Par exemple moi, j’ai beaucoup de vêtements et si je vois un garçon qui n’a pas de vêtements pour aller à l’école, je lui donne un pantalon sans problême, je le ferai spontanément.
S’il y a des personnes avec l’eau, avec de l’argent, alors on s’occupe d'eux. C’est une chose très positive chez nous, mais ça vient du siècle passé. On ne peut pas dire que c’est une chose qui se passe dans toutes les villes. On vit la porte ouverte, on n’a pas peur d’aider quelqu’un.

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Santiago de Cuba

Santiago de CubaDeuxième ville du pays, Santiago de Cuba est la plus "caraïbe" des villes cubaines. Fruit de plusieurs siècles de métissage entre les Aborigènes, les Espagnols, les Africains, les Français et les Asiatiques, elle a conservé son caractère colonial avec ses rues étroites en escaliers, ses balustrades et ses patios.

Trinidad de Cuba

Trinidad de CubaTrinidad est imprégnée d’histoire et de soleil, et délimitée par des montagnes arborées et elle se trouve au bord de magnifiques plages. Profitez du soleil sur le sable doux, faites un plongeon dans la mer chaude des Caraïbes ou bien venez découvrir le Parc Naturel de Topes de Collantes, absolument préservé, situé juste à l’extérieur de Trinidad.