Voitures à La Havane



Bien conservées, les vieilles américaines Chevrolet, Cadillac, Ford...

Automobiles à la HavaneElles sont les reines de la Havane. Elles datent des années 40, 50, 60, de l’époque où Cuba était encore le pré carré des Etats-Unis. Les propriétaires de ces véhicules qui font se pâmer plus d’un collectionneur étranger , elles ne se laissent pas rouiller. Bien au contraire: ils sacrifient leurs maigres économies pour que les carrosseries demeurent pimpantes et les moteurs en état. Mais où trouvent-ils donc les pièces de rechange ? Quand ils ne parviennent pas à les bricoler eux-mêmes, ils les commandent à un parent exilé en Floride.

Au pays de Fidel

Oldsmobile, La HavaneLe rétro est autant une leçon d'histoire qu'un art de vivre. A La Havane, détour obligé par le Nacional, qui offre un back to the fifties bien rodé. Le vénérable palace des années 1930, haut lieu de la mafia époque Lucky Luciano, est resté le point de rendez-vous des clichés bien carrossés. Chevrolet, Buick, Ford: pour un vintage tour classique sur le Malecon, le mythique front de mer, la vieille américaine, même usée jusqu'à la corde, réussit son effet.

Vintage à Cuba

Chaika, Aussi increvables que rarissimes

De l'avis du concierge d'un hôtel haut de gamme, pour un service very VIP, rien ne vaut la Chaika (prononcez "chaïka"), le légendaire carrosse des apparatchiks soviétiques. En visite en 1989 à Cuba, alors que l'importation de véhicules américains s'est arrêtée net trente ans plus tôt, Gorbatchev laissera derrière lui une flotte de 10 spécimens "aussi increvables que rarissimes", dixit Rino, le chauffeur de l'attelage collector noir mat et de taille limo.

Chevrolet, Buick, Ford... Les belles heures des voitures vintage

Chevrolet, La HavaneDepuis que le gouvernement a autorisé, il y a deux ans, le libre entrepreunariat pour certains métiers, il surfe sur la vague rétro. A l'instar des 400 000 Cubains déjà passés à l'acte, il travaille désormais à son compte. Et de bichonner son engin, carrosserie étincelante et transistor d'époque capable de sortir le meilleur de la musique cubaine signé Benny Moré, Chucho Valdés ou Paquito D'Rivera...



Sur la route de Trinidad

Nostalgie et paradoxes

Chevrolet, CubaSur la route de Trinidad, les époques et les genres - Buick rose bonbon, autocars chinois Yutong, cavaliers au petit galop - se superposent dans une campagne couleur vert tendre. Plus que les autres, la vieille ville, isolée dans les terres, garde intacte l'accumulation de nostalgie et de paradoxes. A Trinidad, la réalité du jour se barde juste de coloris un peu plus criants: le vendeur de pâtisseries affiche en façade un tonitruant vert caraïbe, jaune ocre pour le pizzaiolo, bleu turquoise pour la tresseuse de chapeaux. Rencontre avec le musicien Pedrito Gonzales, père de la trova cubana, genre rétro des années 1920, exaltant l'âme cubaine dans la grande tradition de Sindo Garay et Pepe Sanchez. Ce jour-là, l'homme est joyeux: son fils musicien embarqué dans la tornade du reggaeton, phénomène commercial mi-reggae, mi-rap, a annoncé son retour dans les rangs de la trova. Dans son home studio vintage dissimulé derrière une façade anonyme, la légende vivante entonne le chant de la victoire. Le rétro, leçon d'espoir.

Histoire de l'Automobile à Cuba

Les quatre étapes

Bien qu’il s'avère impossible d’établir des limites chronologiques précises, l'histoire de l'automobile à Cuba comprend quatre étapes clairement reconnaissables :

- La vague européenne (De la fin du XIXème siècle jusqu'à la décennie 1910)

- La première automobile arrive en décembre 1898. La Parisienne, fabriquée en France, provoque un grand émoi à La Havane. L’entrée de véhicules se régularise progressivement à partir de 1899. Des voitures européennes comme Rochet-Schneider et Darracq dominent le panorama durant les deux premières décennies du XXème siècle. - L'invasion nord-américaine (Du milieu de la décennie 1910 jusqu'à 1959)

Les premières automobiles de la marque Chevrolet entrent en 1912 et, deux ans plus tard, se sont les Ford. À partir de ce moment, et progressivement, les voitures américaines auront l'hégémonie dans les rues et sur les routes cubaines. En 1959, plus de quatre-vingt-treize pour cent des voitures qui circulent dans l'île sont fabriquées aux Etats-Unis. À cette époque plusieurs compétitions ont eu lieu sur des circuits urbains et sur routes. La Havane accueille deux courses du Championnat du Monde de Formule 1, en 1957 et 1958.
- Sous l’égide socialiste (Des années 60 jusqu'à la disparition de l'URSS en 1990)
Avec le triomphe de la Révolution conduite par Fidel Castro et la rupture des relations avec les Etats-Unis, l'Union Soviétique (URSS) et avec elle le camp socialiste prend la place de ce pays comme principal fournisseur de véhicules à moteur et, en général, de toute l'économie. Les Lada, Volga, Skoda, Moskvich, Fiat Polski et autres marques remplacent les voitures américaines.


Actualités Salsa

Latin Event

Batchata et Kizomba

Cours Salsa - batchata - kizomba à noisy le grand batchata salsa latin event
Apprenez à danser les differents styles de Salsa (cubaine et portoricaine), la bachata et la kizomba avec l’association LATIN EVENT! Nos différents professeurs vous ferons découvrir avec gaieté toute la sensualité et la chaleur de ces danses.

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine.
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Havana D'primera

Alexander Abreu y Havana d'primera ne se présente déjà plus. Le groupe crée il y a 3 ans par Alexander, reconnu sur les scènes du Monde comme l'un des meilleurs trompettistes de sa génération, est composé de 14 musiciens tous issus des meilleurs groupes de salsa de Cuba. « Haciendo Historia » , premier album de la formation, les a propulsé sur la scène internationale. 3 tournées en Europe, au Mexique, au Pérou et bientôt aux Etats Unis. Ils reviennent le 30 Juin au New morning avec un nouveau disque en poche dont un titre "Carita de pasaporte".
En savoir plus.