Glossaire - Trova



l'âme de la chanson cubaine

La Trova de Las Faez- Au 19ème siècle à Cuba, des chanteurs de rues allaient de ville en ville avec leur guitare pour interpréter leurs compositions. Ce mouvement emblématique est considéré comme l'âme de la chanson cubaine.
La trova a fait l’accord avec son temps selon les ressources de son époque. Aujourd’hui on parle de novissima, voire de novisisima trova, pour faire mention aux plus jeunes générations de trovadores cubains.

La Nueva Trova

Le mouvement de la Nueva Trova a été fondé par les participants de la IIe Rencontre des Jeunes Troubadours, qui s'est tenue dans la ville de Manzanillo en décembre 1972.

Le Filín

Suite à la composition de Mis veintidos años par Pablo Milanés en 1965, la fin de la première moitié des années 1960 permet le retour de la guitare comme instrument central et voit naître une modification dans les textes et l'interprétation du Filín et l'émergence de nouveaux compositeurs et de nouvelles voix, fortement influencés par la Révolution et par la situation politique internationale comme la guerre au Viet-Nam, le Chili, les mouvements sociaux américains...

Bolero cubano

Être trovador, dépasse l’action de chanter la trova. Le trovador est lié à la composition poétique et musicale et pour cela il se sert d’outils, particulièrement de la chanson dans son éventail de possibilités, parmi celles-ci, le bolero cubano.

Bolero

chanson et danse, genre inventé à Santiago de Cuba par José Pepe Sanchez en 1883

Bambuco

Genre musical d'origine colombienne, semblable à la criolla et à la valse créole. Le bambuco serait arrive à Cuba au début du 20e siècle.

Conga

Danse et chanson de carnaval. qui a son origine dans les fêtes des esclaves africains.

Salsa

Musique de danse qui mêle divers genres latino-américains, et qui presque a toujours le son pour base.

Criolla

Chanson de rythme. Genre inauguré par Luis Casas Romero en 1909.

Cancion

Type de chanson né au début du 19e siècle, d'ascendance espagnole, italienne et française.





Cha-cha-cha

Rythme de danse et de chanson, dérive du danzón. Créé par le violoniste Enrique Jorrin à fin des années 1940.

Contrapunto

Chanson qui superpose deux lignes de chant qui chacune possède un texte différent.

Danzón

Miguel Failde lança le genre en 1879 a Matanzas, musique à danser, qui garde les faveurs des danseurs jusqu'aux années 20.

Guarachas

Danses et chansons satiriques et paillardes. Au 19e siècle, elles illustrent souvent le sentiment d'hostilité envers la domination espagnole et sont critiquées par l'église.

Guajira

Chanson originaire d'Andalousie et des îles Canaries. Elle alterne les rythmes 3/4 et 6/8. Ses thèmes sont presque toujours bucoliques.

Habanera

Genre dérivé de la danza criolla (créole). son ascension est au milieu du 19e siècle, danse populaire, support de poèmes sentimentaux ou humoristiques, la plus célèbre Habanera, "La Paloma" de l'espagnol Sebastián Iradier.

Plena

Musique typique de Porto Rico qui s'est étendue aux caraïbes, chaque région ayant ses propres arrangements.

Guaguanco

Variante de la rumba, à l'instar du yambu et de la columbia.

Son

Musique traditionnelle dans les années 30, venue de la région d'Oriente, partie sud-est de Cuba . il fût remis au goût du jour par la Vieja Trova Santiaguera dont le répertoire est issu de la casa de la trova.

Trova

Style de chanson poétique originaire de la partie orientale de Cuba, région d'Oriente.

Trovador

Troubadour et joueur de trova.

Tresero

Joueur de tres

Casa de la trova

Un véritable lieu de vie

casa de la trovaLa Casa de la Trova devient alors le véritable lieu de vie des musiciens santiagueros. Les trovadores y font connaître leurs compositions, leurs capacités à interpréter celles-ci ou les oeuvres de leurs pairs. Ces rassemblements permettent également la sauvegarde des traditions. Ce qui s’envolait auparavant aux coins des places de la ville se fixe et constitue un patrimoine que chacun préserve.

Tradition de la musique populaire

Sur le modèle proposé par Santiago s’est créée dans la plupart des villes de l’île une Casa de la Trova où, sans faire abstraction de l’évolution musicale, la tradition de la musique populaire cubaine est préservée.





La Trova
de Las Faez

Ingénieur du son : Jerzy Belc, Assistant : Pavel, Mixeur : Vincent Bruley, Réalisation : Emmanuelle Honorin et Cyrius Martinez
Les invités
Fernando Alvarez : le bolériste, Franck Emilio Flynn et Omar Sosa : pianistes, Pancho Amat : le tresero, Vincent Courtois : violoncelliste, Patrice Caratini : contrebassiste, Marcel Azzola : accordéon, Juan José Mosalini, père & fils, accordéons

Concerts, Festivals

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Les Maîtres des percussions

Conga KingsTrois des plus grands percussionnistes cubains réunis pour une vraie fête de rythmes cubains : Patato, Candido et Giovanni Hidalgo ! The Congas Kings, tout simplement trois mages au sommet de leur forme !