Wendy Guerra



Sélection de livres sur Cuba, Wendy Guerra

Mère Cuba

Mère CubaWendy Guerra est née à La Havane en 1970 et y réside actuellement. Elle est reconnue à Cuba pour son œuvre poétique, couronnée de divers prix. Tout le monde s'en va (Stock, 2008), son premier roman, a été perçu par El Pais comme le meilleur roman en langue espagnole en 2006 et a reçu le, prix Bruguera.
Elle donne ainsi à entendre le son de cette époque cruciale et y dresse notamment le portrait de Celia Sanchez, cette héroïne révolutionnaire que Castro a aimée et trahie. Mère Cuba, dans la lignée de Tout le monde s'en va, nous immerge dans le coeur d'une génération qui porte un héritage révolutionnaire aussi lourd que fascinant. En variant les registres et les procédés littéraires, l'écrivain met à nu la mémoire de la nation cubaine tout entière, qui nous dévoile ici son âme.

Tout le monde s'en va

Lorsque paraît, en 2006, Tout le monde s'en va (Stock 2008 et Le Livre de Poche), Wendy Guerra a trente-six ans et réside à Cuba. Placé sous le signe d'Anne Frank, citée en épigraphe, le roman comporte un Journal d'enfance portant les dates de 1978 à 1980 et un Journal d'adolescence daté 1986-1990.

Poser nue à La Havane

Anaïs Nin

Poser nue à La HavaneCuba, 1922. Anaïs Nin part sur les traces d'un père absent et fantasmé. Dans son Journal, peu d'allusions à cette période. Wendy Guerra imagine alors ce qu'elle a pu ressentir et superpose ses pensées apocryphes aux confessions réelles de la jeune Anaïs, restituant ainsi la voix d'une âme à la recherche de son identité : « Je veux commencer à me constituer une Cuba personnelle. Irrévocablement mienne. »
Poser nue à La Havane n’est rien de moins qu’un manifeste d’écrivain pour une parole libérée. Un manifeste poétique et politique dans la droite lignée de la sublime Anaïs Nin. Augustin Trapenard, Elle.
Guerra tisse les fils, fouille, efface les repères, joue avec l’histoire, la vie de l’écrivaine franco-américaine, mêle deux voix pour n’en faire qu’une. C’est une écriture sensuelle, poétique, tout en jeux de miroirs. Jean Ortiz, Le Monde diplomatique.

Tout le monde s'en va

Tout le monde s'en vaLors que tout le monde part pour un ailleurs fantasmé, Nieve grandit sur l'île de Cuba dans les années 1980, consignant dans son journal intime les événements marquants de son existence. De son enfance- tiraillée entre des parents bohèmes qui se déchirent - jusqu'aux prémices de sa vie de femme, c'est un itinéraire personnel, poétique et sans fard, qui se dessine alors. Celui d'une jeune fille pour qui les expériences amoureuses vont participer à l'éveil d'une sensibilité artistique comme d'une conscience politique. La pulsion créatrice bat au coeur de ce récit, comme possibilité d'accomplissement mais aussi de résistance, alors que tout le monde s'en va.





Livres de Wendy Guerra

Auteurs Cubains

Pedro Juan Gutierrez

Pedro Juan GutierrezPedro Juan Gutierrez, est un citoyen pas très anonyme. Admiré et controversé, il est longtemps censuré à Cuba mais aussi aux États-Unis ou il est considéré comme l’un des auteurs les plus anticonformiste d’Amérique Latine.

Reinaldo Arenas

Reinaldo ArenasReinaldo Arenas, Ses critiques contre le pouvoir et son homosexualité lui valurent de connaître la prison et les camps de réhabilitation par le travail. Il quittera Cuba pour les Etats-unis en 1980.

Zoé Valdés

Zoe valdesZoé Valdés, écrivaine d'origine cubaine exilée à Paris depuis 1995, a profité de l'occasion pour parler ici de son livre, un «essai romancé», La Fiction Fidel, une charge à fond de train contre Fidel Castro publiée chez Gallimard.




Livres - Cuba

Cuba et la Musique cubaine

Cuba et la Musique cubaineNueva timba havanaise, son d'Oriente, columbia de Matanzas, sucu-sucu de l'île des Pins, tonadas de Trinidad, trova, chansons des rues... Cuba est une terre de musiques qui a donné au monde des rythmes - rumba, cha-cha-cha, mambo...-, et des voix célèbres - Compay Segundo, Celia Cruz, Machito... Ce livre invite à une promenade musicale dans l'île et raconte la naissance de ses musiques : les influences africaines, espagnoles, créoles qui les ont façonnées, ses figures célèbres ou méconnues, les carnavals, les rites religieux et les particularités locales qui font sa richesse et son charme.

Caliente !

Cuba et la Musique cubaineEn moins de cinq ans, Compay Segundo est passé d'un quasi anonymat à la célébrité la plus méritée. Ce parcours musical hors de l'ordinaire est connu. Ses spectacles, ses disques ont triomphés partout. Aujourd'hui, grâce à Lino Betancourt, Compay, sa vie, son oeuvre font l'objet d'un livre (édité par la maison d'édition José Marti) fait de témoignages, dont bon nombre sont inédits, du guitariste-chanteur-compositeur lui-même et venant aussi d'autres artistes, de journalistes, écrivains ou musicologues.