L'Age d'or de la musique cubaine - Cuba dans les années 50'



La Havane dans les années 50'

Cabaret Tropicana 1939-2009Partons à la découverte de La Havane dans les fifties à Cuba, Haut lieu de divertissements nocturnes de la capitale de la Perle des Antilles. Les rythmes cubains sont à la mode, le mambo de Perez Prado et le cha cha chá font un triomphe à l'étranger, la musique cubaine vit son âge d'Or.

Cabarets de La Havane

Contexte politique

l'Arche de cristal.L'instabilité politique règne dans le pays. De retour au pouvoir par un coup d'Etat lancé le 10 mars 1952 par Fulgencio Batista, l'homme fort du régime déclenche alors une guerre civile, l'économie reste développée par une industrie sucrière florissante ainsi que par le tourisme nord-américain. Les infrastuctures touristiques ont été mise en place sur l'île par la mafia italo-américaine dont Meyer Lansky est le représentant, on le surnomme " le Président-Directeur général".
Quelques grands noms sont très présents sur l'île comme Lucky Luciano, Frank Costello et Bugsy Siegel le créateur de Las Vegas - Lansky est chargé par Batista de relancer des entreprises " sous contrôle militaire " : deux casinos - dont le Nacional - et le champ de courses d'Oriental Park, qui battent de l'aile depuis la Dépression. Lansky s'installe avec sa petite équipe et ses grands principes. Et avec son style de management, le business rebondit.

Naisssance du Tropicana

Surgi comme dans un un rêve au milieu de l'épaisse végétation d'une vieillle maison aristocratique appellée "Villa Mina", inauguré en 1939 sous le nom de " Beau Site ", puis rebaptisé Tropicana, il devait vite surpasser les autres cabarets de la Havane et devenir le plus somptueux et le plus attrayant des cabarets au monde, devenant le rival du Moulin-Rouge parisien et des revues musicales de Broadway.

Vacances à La Havane

Casinos et luxueux night-clubs

Spectacles du TropicanaDans ces années 50, l'île compte déja de nombreux palaces, des casinos et de luxueux night-clubs, le lieu-culte qu'était devenu le Tropicana présentait les récitals des grandes vedettes cubaines et internationales, la concurrence était rude, avec Le Cabaret Montmartre, Le Sans-Soucis, et le Casino Nacional, toutes les options possibles pour se détendre et s'amuser étaient en place pour les milliers de touristes qui passaient chaque année leurs vacances à la Havane.

Le Tropicana, Un paradis sous les étoiles

Rita Montaner et Chano Pozo

Chano PozoLe Tropicana, cabaret sous les étoiles s'était lancé à leurs conquête. Les plus grandes stars de la musique cubaine sont montées sur sa scène - Rita Montaner, ainsi que l'extraordinaire percussioniste Chano Pozo, le chansonnier Bola de Nieve, la musique populaire était aussi représentée par Celina et Reutillo, et d'autres personnalités célèbres tel que Nat King Cole, Carmen Miranda, Joséphine Baker, Xavier Cugat et son orchestre qui firent du Tropicana le symbole des folles nuits de la Havane.

l'Age d'Or de la musique cubaine

Benny Moré, Celia Cruz, Conjounto Casino...

Découvrez les artistes qui ont fait l'Age d'Or de la Musique Cubaine.
Barbarito Diez >, le grand Benny Moré - >, Celia Cruz >,
Le groupe : Conjunto Casino >, Freddy Garcia >, et Arsenio Rodriguez >...



Sortir à La Havane

Cabaret Parisien

Hôtel Nacional, Vedado

Cabaret ParisienLe Cabaret Parisien est situé à l'hôtel Nacional et partage la richesse de son histoire. Le spectacle est beaucoup moins prétentieux que celui du Tropicana et compte moins de danseuses qui sont aussi belles qu'au Tropicana, d'où son ambiance intime et accueillante. Le Cabaret Parisien, rattaché à l'hôtel, offre le spectacle le plus exotique de la ville après le Tropicana.

  • Hôtel Nacional : Ouvert le 30 décembre 1930, c´est jusqu´à aujourd´hui le point d´attraction de voyageurs célèbres issus de l´art, du savoir ou de la politique.

Habana Café

Hôtel Cohíba, Vedado

Havana CaféMême si vous ne pouvez pas vous asseoir à l'intérieur de la Chevy, la Pontiac ou la Buick, ces voitures, exposées ici, apportent la touche chic des années 50. Comme il faut s'y attendre, dans le cas d'un lieu de spectacle situé à l'intérieur du Meliá Cohiba, le Havana Café est un espace de qualité qui offre un service irréprochable, même si l'offre gastronomique est très american food n'est pas à la hauteur de Melia. Lorsque les meilleurs orchestres cubains, tels que Los Van Van et la Charanga Habanera s'y produisent, le Havana Café s'avère la meilleur choix pour voir un spectacle.

  • Hôtel Cohíba - confortable, mais très excentré par rapport à la ville.

Liens

Sortir à Cuba

Musique cubaine, l'Age d'or

Havana Before Castro

Havana Before CastroPeter Moruzzi, nous offre un livre, "Havana Before Castro". Illustré par de nombreuses photographies d'époque, cartes postales, brochures publicitaires et autres. Un livre qui présente Cuba avant Castro, au temps ou l'île était le terrain de jeu des riches américains, Une destination tropicale populaire avant l'accession au pouvoir de Castro. Cuba était devenu un haut lieu du plaisir et de la corruption.

Bebo Valdes

Bebo Valdes y su OrquestaBebo Valdes a vécu quelques mois en Haïti, la consécrations arrive en 1947 : on lui propose de devenir le pianiste et arrangeur attitré de l’Orchestre du Tropicana, le cabaret le plus réputé de La Havane, véritable temple de la musique cubaine. Pendant dix ans, il dirige parallèlement deux autres groupes : les Havana All Stars et La Orquesta El Sabor de Cuba avec lesquels il se livre à toutes les innovations musicales. La direction musicale sera la vraie passion de Bebo Valdés.

Nat King Cole

Hotel InglaterraEntre 1958 et 1962, Nat King Cole avait enregistré trois albums en espagnol : "Cole Espano", "A Mis Amigos", et "More Cole Espanol". Bien que chantés phonétiquement (aidé par Bebo Valdes alors chef d’orchestre du Tropicana célèbre cabaret de la Havane), ils avaient permis au crooner de conquérir le coeur du public latino.

A Découvrir

MySHOP Cubalatina

Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

- Toute la musique cubaine.

Havana Then and Now

Havana Then and NowFondée en 1519 comme une ville portuaire au service de la flotte Espagnole en provenance du Mexique et du Pérou, La Havane fait partie du vaste empire colonial espagnol. Des grands exemples d'architecture coloniale espagnole survivent aujourd'hui. Des dizaines de photographies d'archives de La Havane au milieu du 20ème siècle sont présentées ici en face de photographies contemporaines, dépeignant une belle ville en cours de restauration et qui a du mal à retrouver ses jours de gloire.

Roots Of Mambo

Roots Of MamboLe Mambo – encore appelé Afro, Cubop ou Latin jazz – est le fruit d’un mariage entre les musiques afro-cubaines et le jazz américain. Il prolonge les années swing aux Etats-Unis avant d’évoluer vers le be-bop. Cocktail explosif de gaieté, musique plantureuse entre toutes, le Mambo procure un irrésistible sentiment de chaleur teintée de nostalgie pour les années dansantes auxquelles il est lié.

Tropicana Nights

Tropicana NightsLe Tropicana ouvert en 1939 à la Villa Mina, un domaine dans la banlieue de La Havane avec des jardins tropicaux luxuriants. Il est devenu l'emblême de la vie nocturne à Cuba. Martin Fox l'a repris en 1950, le chorégraphe Roderico "Rodney" Neyra met en scène des shows spectaculaires sous les arches de Cristal, voûtes en béton survolant une scène couverte. Retracer l'évolution de ce "paradis sous les étoiles" dans le contexte de la culture cubaine et la politique pré-castriste de Cuba. Rosa Lowinger entrelace les histoires personnelles d'Ofelia Fox, qui se souvient: «C'était une vie en musique. Quoi de mieux?".