Fania All-Stars



Celia Cruz, Ruben Blades, Willie Colon, Johnny Pacheco, Ray Barretto, Joe Bataan, Eddie Palmieri.

Le label Fania Records, créée en 1964 par Jerry Masucci et le flûtiste Johnny Pacheco est à l'origine de cette formation constituée par un groupement des meilleurs artistes de la Fania Records, On y retrouve les chanteurs Celia Cruz, Hector Lavoe et Ruben Blades, le tromboniste Willie Colon, Johnny Pacheco et Pete Rodriguez, et le percussionniste Ray Barretto, auxquels s'ajoutent des invités prestigieux, le chanteur Joe Bataan et le pianiste/arrangeur Bob James.

Live from Red Garter

Fania All Stars1968, deux jam sessions sont organisées au Red Garter de New York avec des invités de marque comme Tito Puente (percussions) et Eddie Palmieri (piano) sous le nom de Fania All-Stars. La voie du groupe est lancée avec deux volumes intitulés Live from Red Garter (1968-69) qui ne connaissent le succès seulement auprès des initiés.

Ray Barretto

Ray Barretto devient en 1967, le directeur musical du Fania All Stars. Dans les années 70 il mêle à sa musique des influences rock et funk sans grand succèscommercial, mais en 1981 il fait un retour remarqué sur la scène latin-jazz avec le disque "La Cuna" qu’il enregistre en compagnie de Tito Puente, Joe Farrell et Charlie Palmieri.

le club Cheetah

Au club Cheetah, le 26 août 1971, une mémorable descarga marque l'avènement de la Fania All-Stars. Ce concert-événement représente l'émergence la salsa, et donne naissance à une dynamique sociale qui émerge des barrios latinos (quartiers latins) new-yorkais en quête d'identité.
La réalisation du film documentaire Nuestra Cosa Latina, de Jerry Masucci, s'avère déterminante à cet égard. Il donne lieu à l'album studio Our Latin Thing (1972), dont le retentissant succès annonce un long règne de la Fania All-Stars dans l'univers musical latino-américain.

Fania All Stars

Live At Yankee Stadium

Live At Yankee Stadium En 1974, ils se rendirent au Zaire et montèrent sur scène avant "Rumble in the Jungle", le célèbre combat entre les poids lourds Muhammad Ali et George Foreman. Une autre représentation dans le Yankee Stadium en 1975 fut filmée et enregistrée : il en résulta deux nouveaux albums (Live at Yankee Stadium) et le film "Salsa" réalisé en 1976 par Columbia Pictures, "The complete Fania movie collection" donne à voir l’ambiance des lives filmés.

Le concept Fania

FaniaLe concept Fania, établi par le producteur Jerry Masucci et Johnny Pacheco, marque la naissance d’un label : “salsa” et le début d’une déferlante : un super-groupe, des concert-événements, des films, et une convergence de l'intérêt musical, un aspect commercial et surtout la dimension sociale par une valorisation identitaire, le terme salsa est utilisé. Il comble le vide engendré par l'arrêt de l'exportation musicale cubaine. Les albums Salsa (1976) et Rhythm Machine (1977) en sont les témoins.



The Cheetah Quitate Tu

Le mythique label Fania Records

Masucci et Pacheco

Live at the cheetah La longévité de la Fania All Stars, qui perdurera jusque dans les années 1990, résulte essentiellement de la clairvoyance de Masucci et Pacheco, soucieux de maintenir un certain équilibre entre l'académisme et l'avant-gardisme esthétique, une section rythmique immuable et une fidélité à des chanteurs-étoiles. La formation se dissous naturellement après les derniers enregistrements, un Live June 11-94 Puerto Rico et le studio Bravo 97, et les disparitions successives d'Hector Lavoe en 1993, Tito Puente en 2000 et Celia Cruz en 2003.

Latin jazz

Fania All-Stars enregistre huit albums studio pendant les années 80, délaissant peu à peu les rythmes des années 70 pour du Latin jazz. En 1994 le groupe fête le 30 ème anniversaire de Fania Records avec des concerts à San Juan, Miami et New York. Fania All-Stars continua à se représenter occasionellement durant les années 90, le catalogue de la Fania Records est racheté par EMI. puis Emusica
Plus de deux cent disques du mythique label sont en cours de réédition avec la pochette originale et des notes explicatives en anglais et en espagnol, retraçant l’histoire ou les particularités de chaque disque. En effet, Emusica, une compagnie basée à Miami a racheté le catalogue du la légendaire Fania
Le projet : rééditer les disques de ces stars de la musique latine des années 70 et 80 avec un son moderne!
Le label Fania correspond également à toute une époque : guerre froide, le scandale du Watergate, le blocus de Cuba, le Disco et John Travolta et les tumultes d’une communauté latine dans le New York des années 70. La Fania, c’est comme un catalogue de la musique latine de l'époque, une chronologie biographique de toute la scène musicale latine.


A Découvrir

Dates de concerts

Discographie Fania all stars

Discographie Fania all stars

2006 Salsa Legende - Best of Fania All Stars
2002 ¿Qué Pasa?: The Best Of The Fania All-Stars
1997 Bravo 97
1995 Live: June 11-1994, Puerto Rico
1989 Guasasa
1988 Bamboleo
1988 Latin Jazz Fusion
1986 Viva La Charanga
1984 Lo Que Pide La Gente
1981 Social Change
1981 Latin Connection
1980 California Jam
1980 Commitment
1979 Cross Over
1979 Habana Jam
1978 Spanish Fever
1977 Rhythm Machine
1976 Delicate and Jumpy
1976 Live at Yankee Stadium, Vol. 1
1976 Live at Yankee Stadium, Vol.2
1976 Salsa
1976 A Tribute to Tito Rodriguez
1974 Latin-Soul-Rock
1973 Live at the Cheetah, Vol. 2
1972 Our Latin Thing
1971 Live at the Cheetah, Vol. 1
1968 Live at the Red Garter, Vol. 1
1968 Live at the Red Garter, Vol. 2

Live At The Cheetah /Vol.1

Le Label Fania

Le terme Fania fera toujours référence aux disques de Salsa rapides et rythmés des années 70. Fania n’était pas uniquement un label de Salsa. Les enregistrements contiennent un magnifique album de la chanteuse excentrique La Lupe, interprétant des boléros. Egalement des albums orientés Latin Jazz du conguero Mongo Santamaria ; une superbe collaboration en 1966 entre Tito Puente et la jeune « Celia Cruz Cuba y Puerto Rico Son » ; sans oublier plusieurs disques de Funky Boogaloo et de Latin Soul publiés dans des années 60.
En 2009, un véritable travail de numérisation du catalogue Fania est entamé. Plus de 20.000 titres, 2.400 albums, 200 artistes, et des enregistrements remontants aux années 40..

Rhythm Machine

MySHOP Cubalatina

- Toute la musique cubaine
Retrouvez tout les albums de musique cubaine avec Amazon.fr

Latin Jazz

Roberto Fonseca refuse les étiquettes de jazz afro-cubain ou latin jazz. "Ma musique est ouverte", en avançant ses influences rock, soul, musique classique, pour laquelle il confesse une "dévotion", pop, rap, musiques traditionnelles et bien sûr afro-cubaines.
Dans chacun de ses disques, Roberto Fonseca rend hommage aux orishas, les divinités afro-cubaines, et à ses ancêtres. Il inclut également des morceaux chantés par sa mère Mercedes Cortés, ou d'autres interprètes comme Omara Portuondo, la diva du Buena Vista Social Club.
.